Transition écologique et communication responsable

    Transition écologique et communication responsable

    Agir pour la transition écologique avec une communication responsable. 

    La transition écologique représente l’une des préoccupations majeures de nos sociétés. Nous vous avions déjà expliqué le concept de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), qui est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. La RSE représente l’une des réponses au phénomène de transition écologique et celle-ci est notamment appliquée dans la communication. 

    Transition écologique

    Qu’est-ce que la transition écologique?

    La transition écologique est “une évolution vers un nouveau modèle économique et social, un modèle de développement durable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler… pour répondre aux grands enjeux environnementaux, ceux du changement climatique, de la rareté des ressources, de la perte accélérée de la biodiversité…”.

    Les effets de la transition écologique sont de plus en plus prégnants. On a bien vu cet été, se multiplier les canicules, la sécheresse, les feux de forêts et la pollution. On s’aperçoit dès lors qu’il s’agit d’un problème global et que nou devons tous agir pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. 

    Ainsi, c’est dans ce contexte de transition écologique que Colibri communication, l’agence de communication responsable propose des solutions aux enjeux environnementaux. 

    Notre société fait face à de nombreuses crises : 

    • Environnementale
    • De ressources
    • Démographique
    • Sanitaire
    • Sociale 
    • Politique
    Engagements RSE Agence Colibri Communication Ressources renouvelables

    Le rapport du Giec confirme que le changement climatique concerne le monde entier, qu’il faut s’adapter et surtout que nous devons agir maintenant.

    Tout ceci est peu réjouissant… Mais, restons optimistes, car rien n’est joué et chacun peut encore agir à son échelle. Des initiatives voient d’ailleurs le jour un peu partout dans le monde que ce soit au niveau des entreprises, des organisations, des startup et des individus. C’est ce qu’ont décidé de faire certaines agences et entreprises en adoptant une communication responsable. 

     

    La communication est de plus en plus utilisée pour répondre à de nouveaux défis écologiques. La communication responsable est l’une des actions possibles pour agir à notre échelle contre le réchauffement climatique. Les entreprises et notamment les agences peuvent adapter leur communication aux enjeux environnementaux dans une démarche RSE. La communication a aujourd’hui des responsabilités importantes. Elle permet notamment de faire passer des valeurs écoresponsables et grâce au numérique responsable d’élargir la portée de ses messages.

    Actions contre le réchauffement climatique

    Même si on se sent souvent impuissant face au réchauffement climatique, une prise de conscience s’est amplifiée au cours de ces dernières décennies. En effet, les citoyens agissent de leur côté en utilisant leur pouvoir d’influence sur les marques et les entreprises. Ce nouveau comportement oblige les marques récalcitrantes, le greenwashing à revoir leur mode de fonctionnement et leur mode de production. 

    Les marques arrêtent les emballages plastiques, optent pour des sourcing locaux et Français, revoient leur système de fabrication et de distribution pour répondre aux usages… En parallèle, les marques de vêtements tentent de devenir plus éthiques en passant au slow fashion. Il y a donc une véritable prise de conscience des entreprises face aux enjeux environnementaux. 

    Les entreprises ont dû s’adapter face au changement de comportement des consommateurs devenus plus sensibles aux questions environnementales. On parle d’ailleurs de consom’acteurs pour désigner ces consommateurs qui ont pris conscience de leur influence. Selon le cabinet L’ObSoCo83% de Français affirment vouloir vivre dans une société avec moins de consommation tandis que 72% souhaitent opter pour une consommation responsable

    Communication responsable

    La communication responsable ou “Slow communication” consiste à communiquer en prenant en considération les aspects environnementaux et sociaux. Il s’agit de communiquer en appliquant les principes RSE dans lesquels l’éthique et la transparence sont essentiels. 

    La communication responsable s’est développée en incorporant la démarche RSE grâce à de bonnes pratiques. Celles-ci impliquent le respect de valeurs éthiques, la transmission d’un message porteur de sens, l’écoconception et le choix de pratiques numériques responsables.

    Mise en place d’une communication responsable

    La mise en œuvre d’une communication responsable implique une transformation profonde des valeurs mais aussi de la stratégie de communication et du fonctionnement d’une entreprise. La fonction de communication est en pleine transition. Dans son guide sur la communication responsable, l’Ademe affirme que la communication responsable doit se mettre en place. Celle-ci est plus sensible aux enjeux écologiques, plus à l’écoute des autres, et doit revoir la manière de délivrer des messages. 

    La communication responsable intègre : 

    • La communication sur les enjeux et les démarches RSE des entreprises
    • La transparence et l’authenticité des messages
    • La communication responsable visant à limiter les impacts de la communication : 
      • Consommation de ressources naturelles (énergie, papier, emballages…)
      • Utilisation de produits nocifs ou dangereux (encres, solvants) 
      • Gestion des déchets 
      • Pollution liée à la fabrication et aux transports

    Eviter le greenwashing

    Une communication responsable est une force et un levier de transformation pour les entreprises. Néanmoins, si votre souhait est de déployer une communication plus responsable, il faut éviter de tomber dans le greenwashing

    Qu’est-ce que le greenwashing ? “Le greenwashing est une stratégie marketing utilisée par une entreprise ou toute autre organisation pour redorer, ou plutôt verdir, son image.” (GreenPeace)

    Si vous voulez en apprendre plus sur le greenwashing l’Ademe a publié un guide “Anti Greenwashing”. Ce guide aide à réconcilier les messages de communication et l’écologie. 

    Ce document met en avant les signes de mauvaises habitudes menant au greenwashing tels que :

    • Le mensonge : Démarche de développement inexistante, produit ou service faussement présenté comme écologique
    • Les promesses disproportionnées
    • Des mots vagues dans le message
    • Des informations insuffisantes ne permettant pas en quoi le produit ou la démarche est écoresponsable
    • Un faux label
    • Des preuves inexistantes
    Greenwashing

    La communication responsable permet aux entreprises un faible impact environnemental et sociétal d’en faire la mise en avant. Mais une communication mal construite autour de vos produits ou services peut être nocif pour votre entreprise. A l’inverse, si vous prenez le temps de construire une stratégie de communication pertinente et cohérente, il sera plus facile de communiquer sur vos valeurs et de mettre en place une démarche RSE. Pour ce faire, vous pouvez vous rapprocher d’agences spécialisées en RSE. L’agence Colibri Communication met à profit son expertise pour vous aider à mettre en place une stratégie de communication écoresponsable et à atteindre vos objectifs.

    Optimiser le SEO pour son site web

    Optimiser le SEO pour son site web

    Gagner en visibilité par un SEO optimisé 

    La digitalisation des entreprises fait que beaucoup choisissent de créer un site web pour mettre en avant leur activité. Si ce site web correspond à l’univers de marque, il faut aussi veiller au contenu qui l’alimente. En effet, le visuel de votre site ne suffit pas à le positionner tout en haut dans les pages de recherche. Dès lors, un bon SEO vous permettra de vous démarquer de vos concurrents et d’être bien classé par les moteurs de recherche.

    Qu’est-ce que le SEO ?

    Le SEO (Search Engine Optimisation) ou l’optimisation pour les moteurs de recherche, c’est le référencement naturel. “Il consiste à évaluer la qualité des sites et leur capacité à répondre à une requête donnée pour les positionner dans les SERP (Search Engine Results Pages)”. 

    Les Search Engine, ce sont les moteurs de recherche comme :

    Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche, il arrive sur les pages de résultats ou SERPs  (Search Engine Result Page). Ces pages sont le résultat d’une requête dans un moteur de recherche. Elles sont classées par les moteurs de recherche en fonction de différents critères. Plus ces critères seront respectés et plus le référencement naturel du site sera optimisé. 

    Référencement naturel SEO SEA Résultat de recherches

    Une page de résultats se compose de plusieurs éléments : 

    • Le SEO (référencement gratuit ou naturel) 
    • Le SEA (référencement payant)
    Référencement naturel SEO SEA Résultat de recherches

    Nous nous concentrerons sur le SEO qui est essentiel pour augmenter la visibilité et la notoriété d’un site web. L’objectif principal est d’améliorer son classement dans les résultats de recherche. Pour cela, différentes actions peuvent être menées en on-page et off-page.

    SEO on-page et off-page

    Il existe deux types de SEO : 

    • On-page : Actions réalisées sur un site web.
    • Off-page : Actions en dehors du site web (création de backlinks, promotion sur les réseaux sociaux).

    Distinction entre contenus chauds et froids

    En référencement naturel, on distingue également les types de contenu qui peuvent être chauds ou froids.

    Infographie Référencement naturel Contenus chauds froids Rédaction web

    Publier des articles sur votre site permet de remonter dans les résultats des moteurs de rechercheAinsi, votre site pourra gagner en visibilité grâce au choix des mots clés et des balises titre. Il est donc conseillé de rédiger régulièrement  du contenu sur votre site (une fois par mois minimum). 

    Sur WordPress, des éléments sont à prendre en compte lors de la rédaction d’un article : 

    • Veillez à ce que la lisibilité et le SEO soient bons
    • Choisir une requête cible, un titre SEO, Slug, et une méta description
    • Mettre les mots clés en gras 
    • Structurez votre article. 
    • Préférez des phrases courtes pour améliorer la lisibilité et le SEO. 

    Pourquoi c’est si important d’avoir un bon SEO? 

    Après l’évaluation par les moteurs de recherche, un site et ses pages sont positionnés selon des critères précis : 

    • L’expérience utilisateur (UX) (simplicité de la navigation, accessibilité et rapidité à trouver une information sur le site) 
    • La vitesse de chargement de la page web
    • Le responsive design pour consulter le site sur différents écrans 
    • Le nom de domaine 
    • Le netlinking et les backlinks (liens entrants)
    • La balise title 
    • La structure et la qualité du contenu 
    • Les mots clés 
    • L’optimisation des images, vidéos et contenus audios

    Il existe des outils pour vous aider à respecter ces critères et notamment sur les CMS comme WordPress. On vous en donne quelques-uns : 

    Les avantages du SEO

    On ne le répétera jamais assez mais le SEO est essentiel pour améliorer la visibilité de votre site web. Avoir un SEO optimisé demande du temps mais cela vous sera bénéfique sur le long terme. Pour vous aider assurez-vous de : 

    • Réaliser un audit SEO et une étude des mots-clés
    • Installer les bons outils
    • Structurer votre texte : 
      • Utiliser les balises Titres / Title (H1) et sous titres (H2, H3…) : comprenant vos mots-clés
      • Le 1e paragraphe doit inclure votre mot-clé principal
    • Optimiser les images pour le SEO
    • Optimiser l’UX (expérience utilisateur) de la page web
    • Travailler le maillage interne (liens internes redirigeant les internautes vers d’autres pages de votre site web)
    • Soutenir les informations données par des liens externes
    • Choisir une URL (courte et comprenant votre mot-clé cible)
    • Ajouter régulièrement du contenu à votre site (articles de blog…)
    • Performance du site, temps de chargement (bon à savoir : les moteurs de recherche donnent plus de visibilité aux pages qui se chargent rapidement)

    La structure de votre site doit faciliter la navigation et donner accès à l’information clé.

    Faire un audit SEO et une étude des mots-clés

    Plus les mots-clés sont cohérents et apparaîssent sur votre site et plus votre site apparaîtra dans les premiers résultats lors de la recherche de ces mots.

    Comme nous vous l’avions rappelé dans notre article sur les 7 étapes pour créer son site internet écoresponsable, il est essentiel de publier des articles régulièrement afin d’entretenir votre site et d’avoir un meilleur SEO.

    Pour ce faire, prenez le temps d’étudier les sites de vos concurrents pour comprendre ce qui fonctionne en terme de référencement et trouver des idées pour se différencier d’eux.

    Pourquoi le choix des mots clés est-il important ? 

    L’analyse sémantique pour le référencement naturel et la rédaction de contenu constituent deux étapes primordiales dans la création d’un site web. Ces étapes permettront d’atteindre votre cible, d’adopter une certaine cohérence dans votre communication et bien sûr de gagner en visibilité.

    Les mots clés permettent d’avoir une meilleure structure, d’optimiser les métadonnées et le contenu de votre site.

    La recherche des mots clés est une étape importante de votre stratégie SEO pour proposer du contenu de qualité. Elle sert à mieux comprendre ce que cherchent les internautes et à trouver des idées de contenu pour votre blog et les réseaux sociaux. Des outils existent pour réaliser cette analyse de mots-clés :

    SEO analyse des mots clés audits site web
    • Connaître ses mots-clés : Google Search Console. Cette analyse permet de vérifier les mots clés, de connaître vos pages les mieux référencées et les requêtes des internautes. 
    • SEO minion permet de voir la construction d’un site et son optimisation pour le SEO. 
    • Connaître ses liens entrants : MOZ. Vérifiez quels sites ont mis un lien vers le votre. 
    • Connaître son Trust FlowMajestic permet de mesurer le Trust Flow, le niveau de confiance en un site. Il attribue une note en fonction des liens entrants, postés sur d’autres sites et pointant vers le vôtre. Pour dépasser le référencement naturel de vos concurrents, veillez à avoir autant voir plus de backlinks. 
    • Semrush : outil d’analyse de mots clés.

    Tous ces outils permettent de construire au mieux votre stratégie SEO et de rédiger du contenu cohérent sur votre site. Vous pouvez faire rédiger le contenu par une agence de communication mais connaissant les services et votre image mieux que personne, vous restez la meilleure personne pour communiquer sur votre marque.  Colibri communication vous conseille dans la rédaction des pages afin de les optimiser

    Le choix des mots clés permettra de positionner au mieux votre activité et de communiquer votre mission et vos valeurs à votre communauté. Pour une meilleure compréhension de votre cible, nous vous conseillons de choisir un vocabulaire ni trop technique, ni trop spécifique.

    Le référencement des images

    Le SEO ne s’applique pas qu’au texte mais également aux images. Optimiser des images pour le SEO permet d’indexer et d’optimiser leur présence sur les moteurs de recherche. 

    Un bon référencement naturel des images permet : 

    • d’améliorer le classement de vos pages 
    • de gagner en visibilité dans Google Images.
    • d’augmenter le trafic de votre site

    Comment optimiser le SEO de vos images ? 

    • La balise title 
    • La description
    • La légende 
    • Image en lien avec le contenu
    • Taille et poids de l’image (des images moins lourdes rendront votre site plus performant et donc mieux référencé par les moteurs de recherche)
    • Format de l’image
    • Le nom du fichier

    Sur WordPress par exemple, il est important de renseigner toutes ces informations pour un référencement optimal de vos images.  

    Construction de votre page

    Apportez un soin particulier à la construction des titres et meta-description afin de booster votre taux de clic. Le choix des titres est primordial car il a plus de poids sur le référencement naturel. 

    Ces titres et méta-description doivent comporter les mots-clés les plus pertinents trouvés pendant votre analyse. Il faut faire attention au choix des mots clés car les moteurs de recherche vont les prendre en compte. Cela permettra à votre site d’être bien classé par les moteurs de recherche. De même, une description bien rédigée et attrayante amenera les internautes à cliquer dessus. 

    Un article doit répondre à une problématique des internautes. Donc il faut les connaître eux mais aussi les recherches sur internet. Les recherches effectuées au préalable vous permettront de savoir quels sont les mots clés les plus recherchés par exemple.

    Un SEO optimisé et bien mené permet de générer du trafic grâce à un bon positionnement sur les moteurs de recherches. Cette stratégie vous fera gagner en notoriété et en visibilité auprès de votre cible. 

    Si la rédaction web vous intéresse, voici un lien vers notre article sur l’impact du rédacteur web et du SEO. Nous proposons également du conseil et des formations pour vous accompagner dans la création de votre site web et l’optimisation et le référencement naturel SEO.

    Les alternatives à Google Analytics pour être conforme à la CNIL

    Les alternatives à Google Analytics pour être conforme à la CNIL

    Google Analytics interdit par la CNIL 

    Dans une société digitalisée, les données sont omniprésentes et parfois même source de trafique (reventes sans respect du RGPD). Si celles-ci sont bien gérées et sécurisées, elles permettent aux entreprises d’être plus efficientes et plus compétitives. Dès lors, disposer de données sur son site web permet d’améliorer l’expérience utilisateur et de gagner en visibilité.

    Les sites web constituent le cœur de la présence digitale d’une entreprise. En effet, ils sont la vitrine digitale d’une organisation permettant de mettre en avant sa mission, ses produits et services. Il est donc important d’analyser les données récoltées avant de faire évoluer la stratégie digitale. Cela permettra d’avoir un site plus performant et de mieux comprendre vos utilisateurs. 

    Cookies et données personnelles

    Lorsqu’un internaute navigue sur un site internet, ses données sont enregistrées, grâce au navigateur qui stocke les “cookies”. Ainsi, les outils d’analyse permettent de mieux identifier le comportement des internautes afin de proposer du contenu plus personnalisé. Étant un outil gratuit et très puissant, Google Analytics est devenu indispensable aujourd’hui pour bon nombre d’entreprises. Il permet de collecter et d’analyser des données relatives au trafic et à l’activité d’un site internet. Ensuite, ces données collectées serviront à faire évoluer votre stratégie digitale. 

    Néanmoins, la légalité de Google Analytics a été remise en cause début 2022 par la CNIL, obligeant à se tourner vers d’autres alternatives européennes respectueuses du RGPD (Règlement sur la Protection des Données). Dans ces conditions, cette décision pose des problèmes juridiques aux entreprises qui doivent s’adapter.

    RGPD : Régulation du numérique en Europe et en France

    Face à la digitalisation de notre société, de nombreuses régulations ont vu le jour en Europe et en France comme le RGPD. Entré en application en 2018, le RGPD, Règlement Général pour la Protection des Données, est une régulation européenne qui aide les entreprises à protéger les données collectées.

    Qui est concerné par la RGPD?

    Tout organisme, quel que soit sa taille, son pays d’implantation et son activité, peut être concernéAinsi, est concerné tout organisme public ou privé traitant des données personnelles dans l’Union Européennes et si l’activité cible des résidents européens (par exemple : un site e-commerce d’une entreprise établie en Chine qui propose des produits livrés en France doit respecter le RGPD).

    La CNIL : Autorité indépendante de l’état qui régule les données personnelles en France

    La CNIL réaffirme que « le contexte juridique s’adapte pour suivre les évolutions des technologies et de nos sociétés » depuis la publication du guide pour les TPE et PME. Cela concerne l’utilisation accrue du numérique, le développement du e-commerce, la relation client, les informations confidentielles de vos collaborateurs, le recrutement…

    En France, c’est la CNILCommission Nationale de l’Informatique et des Libertés, qui joue le rôle de régulateur des données personnelles.

    Données personnelles à sécuriser

    Les données personnelles désignent toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. Ces informations peuvent concerner l’adresse postale, l’adresse mail, le numéro de téléphone, la date de naissance, les abonnements à un magazine, un numéro client…

    Il est possible de collecter ces données mais leur traitement doit avoir un objectif légal et légitime qui dépendra de votre activité professionnelle. 

    La CNIL veille au respect du RGPD. Ce règlement incite à plus de transparence avec les clients, salariés, prospects, fournisseurs.

    Il comporte plusieurs avantages : 

    • Renforce la confiance 
    • Gagner en efficacité et en productivité
    • Meilleure gestion de votre entreprise 
    • Améliorer la sécurité des données de l’entreprise (se développer sereinement)
    • Rassurer vos clients et développer votre activité 
    Protection des données personnelles_ RGPD_CNIL-Google Analytics_Agence de communication responsable-Web marketing_agence digitale_Google Analytics interdit par la CNIL

    C’est quoi exactement Google Analytics ?

    Nous définirons Google Analytics comme étant un outil d’analyse des données des sites web. C’est-à-dire qu’il permet, de disposer d’un suivi statistique de l’activité d’un site, génère des statistiques et analyse le comportement des internautes. 

    Données qui étaient disponibles sur Google Analytics

    • La perte de trafic, 
    • Le nombre de sessions et de visites sur votre site, 
    • La durée moyenne de passage des visiteurs du site, 
    • Les raisons de la baisse de trafic, 
    • Le parcours de l’utilisateur sur le site web,
    • L’endroit où on perd les utilisateurs,
    • De quelle région du monde vient l’internaute… 

    Analyser un site avec Google Analytics permettait :

    • d’avoir une vue globale des indicateurs,
    • de mieux comprendre ce qui est performant,
    • de voir ce qui peut être amélioré,
    • d’obtenir un aperçu de l’état du site, 
    • d’améliorer le référencement naturel SEO, 
    • de disposer de statistiques de fréquentation d’un site web,
    • de voir où vont les internautes après être allé sur la page d’accueil,
    • de connaître le taux de sortie.
    Anonymisation des données personnelles_RGPD_Pas de transfert des données hors de l'Union Européenne_digital agency

    En somme, toutes ces données permettent d’adapter régulièrement votre site et votre stratégie digitale. Ainsi, cet outil a donc tout pour plaire, mais son utilisation est désormais compromise. 

    Utilisation de Google Analytics remise en question par la CNIL

    Depuis février 2022, la légalité de Google Analytics est remise en question en Europe. En effet, des mises en demeure ont été envoyées par la CNIL contre des sites web français utilisant Google Analytics. En raison du transfert de données vers les Etats-Unis,  la CNIL a affirmé que l’usage de Google Analytics constituait une violation du RGPD. Par ailleurs, l’Autriche, la France et l’Italie ont jugé illégale l’utilisation de Google Analytics.  

    Dès lors, il devient impossible d’utiliser cet outil. En effet, le 23 juin 2022, des plaintes ont par exemple été déposées auprès de la CNIL contre 42 médias pour utilisation illégale de l’outil américain.

    Que reproche la CNIL à Google Analytics?

    La CNIL juge illégaux les transferts de données vers les Etats-Unis. Elle impose aux gestionnaires de site web français de se conformer au RGPD et de ne plus utiliser cet outil.

    Pour utiliser Google Analytics, il est nécessaire de s’inscrire et l’identifiant unique attribué aux visiteurs et les données associées sont transférés par Google aux Etats-Unis. De plus, la CNIL affirme qu’il n’est pas possible de paramétrer Google Analytics afin d’éviter le transfert de données hors de l’Union européenne.

    Quelles solutions restent-ils pour être conforme au RGPD ? 

    Paramétrer Google Analytics est-il insuffisant?

    Selon la CNIL, « la simple modification du paramétrage de Google Analytics n’est pas suffisante pour être en conformité avec le RGPD« . En effet, il semble que la modification du paramétrage des conditions de traitement de l’adresse IP ne suffit pas car les données continuent d’être transférées aux Etats-Unis.

    Solution complexe : utilisation d’un proxys

    La CNIL propose une solution opérationnelle : l’utilisation d’un proxy ou serveur mandataire pour rompre le lien direct entre le terminal de l’internaute et les serveurs de Google. Pour ce faire, la CNIL a listé les mesures nécessaires à la mise en place d’un proxy qui demeurent complexes et coûteuses.

    Changer d’outil web analytics, trouver une alternative responsable

    Il existe de nombreuses alternatives à Google Analytics. La CNIL invite à se tourner vers d’autres solutions qui ne transfèrent pas les données personnelles en dehors de l’Union européenne. Ainsi, l’autorité française a mis à disposition une FAQ sur l’utilisation de Google Analytics ainsi qu’une liste d’outils alternatifs. On vous en donne quelques-uns juste en dessous :

    Abla Analytics

    Abla est un outil de mesure d’audience de sites internet respectant le RGPD et les recommandations de la CNIL. Les données sont anonymisées et hébergées en France chez OVH et Scaleway. De plus, cet outil est compatible avec les CMS comme WordPressWooCommerce …

    Il offre une utilisation simple et une interface de qualité. De plus, cet outil est 100% made in France, développé par la start-up Marseillaise Astra Porta.

    Il est possible de tester Abla gratuitement pendant 30 jours. Vous disposez d’un quota gratuit de 5.000 pages vues mensuelles. Au-delà, vous serez facturé à partir de 6€ HT /mois en fonction de votre trafic.

    Matomo (ex Piwik)

    Créé par un Français, le siège social de Matomo est situé en Nouvelle-Zélande. Matomo signifie “honnêteté” en japonais. Il s’agit d’un des outils les plus utilisés après Google Analytics. Vos données sont enregistrées sur votre propre serveur et sont donc protégées car vous en gardez le contrôle. 

    Cet outil open source est gratuit et simple à installer. Toutefois, les fonctions de Matomo sont moins détaillées et moins précises que Google Analytics mais il est possible d’ajouter des plugins. Ces fonctionnalités sont payantes comme par exemple l’activité Log à 29 euros par an, WooCommerce Analytics à 39 euros par an… Donc cela peut vite coûter cher si on veut plus de fonctionnalités.

    Autres outils de mesure d’audience présentés par la CNIL :

    Analytics Suite Delta de AT Internet 

    Outil français.

    SmartProfile Net Solution Partner

    Outil français. Les tarifs varient entre 50 et 950 euros.

    Piwik Pro Analytics Suite

    Outil polonais. Devis personnalisé.

    Thank-you Analytics

    Outil français. Demande de demo possible. 

    Wizaly

    Outil français. Demande de demo possible. 

    Eulerian

    Outil français. Version gratuite (analyse parcours client) et pro à 2900 euros par mois

    Tableau comparatif Web Marketing Data Analyse Google Analytics

    Les plugins WordPress aussi impactés 

    Les plugins de web analyse sont aussi impactés par la décision de la CNIL. En effet, de nombreux outils sont liés à Google Analytics remettant en cause leur utilisation. Il existe des alternatives qui sont conformes au RGPD et sont simples d’utilisation comme par exemple :

    Independent alternative

    Plugin conforme au RGPD téléchargeable sur WordPress. Cet outil est une bonne alternative à Google Analytics et est fait exclusivement pour WordPress. Le tableau de bord semble simple d’utilisation.

    Clicky by Yoast

    Plugin conforme au RGPD téléchargeable sur WordPress.  Il a été créé par Yoast qui a des produits pour le SEO, bien connus sur WordPress et que vous utilisez peut être déjà. De plus, ses fonctionnalités font de cet outil une bonne alternative à Google Analytics (qui existe depuis presque aussi longtemps). Clicky propose : 

    • Un suivi simple des liens sortants 
    • Des cartes thermiques 
    • Un aperçu du trafic en direct 
    • Calcul du taux de rebond

    Jetpack WordPress.com Stats :

    Plugin téléchargeable sur WordPress. C’est un bon plugin si vous n’avez pas besoin d’analyses très détaillées et que vous voulez un aperçu de ce qui se passe sur votre site. 

    En résumé, ce plugin permet d’améliorer la sécurité, les performances et la croissance de votre site. De plus, plusieurs outils gratuits disponibles et possibilités d’acheter d’autres outils pour plus de fonctionnalités (pour 4.95 à 9.95 dollars par mois)

    Un mot pour la fin …

    Il est important de suivre régulièrement l’actualité du numérique qui évolue constamment et la CNIL peut être amenée à apporter de nouvelles obligations et à interdire certains outils. 

    Ainsi, choisissez votre outil web analytic en fonction de vos besoins et selon les fonctionnalités proposées. De plus, n’oubliez de vérifier si les plugins utilisés sur vos sites WordPress sont liés ou non à Google Analytics. Dès lors, il vaut mieux opter pour une entreprise française ou européenne qui offre une utilisation simple et des services similaires à ceux de Google Analytics. Et, le plus important reste bien sûr de s’assurer que cet outil est accepté par la CNIL et respecte le RGPD. Pour ce faire, vérifiez sur le site de chacun des outils ou consultez la liste fournie par la CNIL.

    Enfin, n’hésitez pas à faire appel à nos consultants pour vous mieux appréhender les enjeux RGPD, SEO afin de gagner en visibilité dans une démarche responsable. 

    RSE et communication responsable

    RSE et communication responsable

    Qu’est-ce que la RSE ? 

    Développement durable et RSE sont étroitement liés. Adopter une démarche RSE permet de participer activement au développement durable. Le développement durable a pour objectif d’être économiquement viable, socialement équitable et d’avoir un environnement respecté.

    La RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durableMettre en place une démarche RSE, c’est chercher à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. 

    Les trois piliers du développement durable sont :

    • L’économie : développer l’efficacité économique et favoriser des modes de production et de consommation durables
    • L’environnement : valoriser les ressources naturelles et préserver la planète sur le long terme
    • Le sociétal : Satisfaire les besoins humains et favoriser l’équité sociale

    Qui est concerné par la RSE ? 

    Toutes les entreprises, peu importe leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité sont concernés par les impacts environnementaux et le développement durable. Il revient à chacun de choisir d’appliquer cette démarche selon ses valeurs et ses convictions. Au sein de notre agence de communication basée près de Saint-Malo, nous accompagnons de nombreux acteurs publics et privés à déployer leur démarche et à communiquer sur leurs impacts positifs. Choisir Colibri Communication, c’est choisir porter des valeurs écoresponsables et faire incarner ce nouveau paradigme.

    En France depuis 2011, la loi Grenelle 2, le rapport RSE, également appelé reporting extra-financier, est obligatoire pour les entreprises cotées en bourse, avec un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros ou une masse salariale supérieure à 500 employés.

    Comment une agence de communication applique une démarche RSE ? 

    L’Ademe, l’agence de la Transition écologique, affirme que la communication responsable repose sur trois piliers :

    • L’éco-conception des supports de communication (limiter sa consommation d’énergie, réduire les emballages, produire moins de déchets, préférer les circuits courts pour réduire les transports)
    • Le contenu des messages pour une prise de parole plus éthique en évitant le greenwashing (sincérité, transparence, partager des principes écoresponsables). Il faut cependant veiller à ne pas tromper le destinataire et à lui fournir  des informations claires et vérifiables.
    • La gouvernance : impliquer les parties prenantes dans la communication responsable (collaborateurs, consommateurs, fournisseurs…).

    L’éco-conception des supports

    La communication responsable est le reflet des engagements d’une entreprise. Dès lors, il est important de s’interroger sur l’impact environnemental et social de ses actions et de ses outils de communication. Une entreprise peut par exemple opter pour des matériaux à l’empreinte écologique faible (encres, papiers) ou choisir de collaborer avec des imprimeurs locaux. 

    La communication responsable s’applique également au digital. Pour être plus éco-responsable dans sa communication, il faut aussi penser à limiter la pollution numérique (et pas seulement matérielle). Selon l’Ademe, la pollution numérique représenterait 2,5% des émissions de CO2 en FranceIl existe une multitude de pratiques responsables qui vous aideront dans votre chemin vers la RSE. Si cela demande des efforts au début, ces gestes deviendront rapidement des réflexes appliqués au quotidien par votre entreprise. 

    • Mails : Supprimez les messages inutiles et privilégiez l’envoi de fichiers via des sites comme Filevert
    • Site web :  essayez de simplifier son contenu, de limiter le nombre de pages et de réduire la taille des médias via des outils comme Tinypng
    • Utilisez un moteur de recherche responsable (EcosiaLiloEcogineEkoru …)

    Si vous souhaitez en apprendre plus sur les pratiques écoresponsables, n’hésitez pas à consulter nos articles sur l’éco-conception des supports de communication ou sur la création d’un site web écoresponsable ou même suivre une formation afin d’être autonome.

    Le contenu RSE des messages de communication

    La RSE s’applique également sur le contenu des messages. On communique de plus en plus sur les réseaux sociaux et via les newsletters. Il faut donc avoir conscience de son impact social et utiliser ces outils de communication avec prudence. Prenez le temps de choisir des contenus et des mots qui auront un impact positif sur votre communauté sans pour autant faire du “greenwashing”. L’heure est à la transparence, l’authenticité et à l’inclusivité ! 

    Montrez à votre communauté que vous êtes responsable. Présentez clairement vos objectifs et vos actions. Ainsi, ils pourront vous suivre dans votre cheminement et verront les résultats de votre engagement (vos efforts comme vos échecs). Cela prouvera que vous agissez vraiment pour devenir plus écoresponsable. Et puis qui sait ? Peut-être que vous allez convaincre d’autres personnes d’appliquer cette démarche. Une chose est sûre, la transparence rime avec confiance. Tout ceci aura un impact positif sur votre image et votre activité. 

    Adopter une démarche RSE : quels sont les avantages ? 

    Vous vous demandez sans doute ce qu’apporte réellement la RSE. Et bien, adopter cette démarche comporte de nombreux bénéfices tels que :  

    • Mobiliser les collaborateurs
    • Toucher et fidéliser de nouveaux clients 
    • Attirer et recruter 
    • Mettre en phase activité et image
    • Anticiper l’évolution réglementaire 
    • Améliorer les risques professionnels 
    • Impacter la réputation et l’image 
    • Économiser par une meilleure gestion des ressources énergétiques
    • Gain de productivité
    Infographie bénéfices de la RSE Responsabilité Sociétale des entreprises éthique ressources objectifs durabilité marché ressources et développement durable

    La RSE est un levier de performance pour l’entreprise aussi bien sur l’aspect environnemental, sociétal, qu’économique. Mettre en place une telle démarche demande certes des efforts, mais cela vous sera bénéfique sur le long terme. C’est un cheminement qui passe par un questionnement sur son activité et la raison d’être de l’entreprise. Dès lors, il faut avant tout définir votre mission et vos valeurs, ce qui permettra de faire prospérer votre activité. Il sera plus simple de communiquer sur votre mission si celle-ci est claire. Vous pourrez déployer ou adapter votre stratégie selon la mission adoptée. Si votre ambition est de participer au développement durable, vous serez peut être amené à modifier votre structure et le fonctionnement de votre entreprise afin que celles-ci soient alignées avec vos valeurs.

    La RSE peut paraître floue aux premiers abords et d’autant plus si on part de zéro. Néanmoins, il est possible d’être accompagné dans ce changement de cap. Chez Colibri Communication, nous avons à cœur d’appliquer une démarche RSE. L’agence est spécialisée en développement durable et RSE – RSO et apporte son expertise aux entreprises, collectivités et associations afin de les accompagner dans la mise en place d’une démarche RSE dans leur activité. 

    Nous proposons des formations pour vous aider à piloter une démarche RSE ou à l’intégrer à votre stratégie d’entreprise. Vous apprendrez à appréhender les enjeux de la RSE et à engager une démarche responsable. 

    Gagner en visibilité par une présence responsable sur les réseaux sociaux 

    Gagner en visibilité par une présence responsable sur les réseaux sociaux 

    Comment accroître sa visibilité par une présence responsable sur les réseaux sociaux 

    Selon un rapport de Hubspot, les médias sociaux représentent le premier canal utilisé en marketing en 2021. Ce canal est devenu un réel enjeu pour les marques et les entreprises. Plusieurs critères entrent en considération lorsque vous souhaitez développer votre stratégie social média. Nous en avions d’ailleurs parlé dans notre article sur la stratégie de communication responsable sur les réseaux sociaux.

    • Le marché que vous ciblez
    • Votre secteur d’activité
    • Le type de contenu et les messages que vous souhaitez publier
    • Le ton à adopter
    • Le temps que vous pouvez accorder à cette tâche
    • Votre budget

    Choisir ses réseaux sociaux pour communiquer de manière responsable 

    L’impact environnemental des médias sociaux

    Les réseaux sociaux ont permis de faciliter la transmission de messages et d’atteindre une cible plus large. Le marketing des réseaux sociaux a donc un impact positif pour les entreprises. Néanmoins, l’accroissement de l’utilisation des médias sociaux n’est pas sans conséquence pour l’environnement.

    En effet, certaines activités numériques sont en réalité gourmandes en énergie comme par exemple consulter le fil d’actualité d’une plateforme, regarder des vidéos sur YouTube ou TikTok, ou publier du contenu. Les vidéos sont de plus en plus utilisées sur les médias sociaux pour faire passer des messages et communiquer avec sa communauté, mais elles vont consommer plus d’énergie.

    Ainsi, si vous souhaitez adopter une communication éco-responsable, ces informations vont entrer en considération dans votre choix des réseaux sociaux.

    Déterminer quels médias utilisent vos cibles

    Une fois vos objectifs établis, vous pourrez définir votre audience et donc choisir quels réseaux sociaux sont les plus pertinents. Le contenu variera selon la plateforme mais aussi selon votre cible. Ainsi, il convient de définir si vous visez plutôt des femmes ou des hommes (ou les deux), quelles tranches d’âge et même de quel pays. Comme illustrés sur le graphique, les réseaux sociaux sont majoritairement utilisés par des utilisateurs âgés de 20 à 49 ans.

    La stratégie “Social Media” doit faire partie de votre stratégie de communication globale. Mais l’approche à adopter va varier en fonction de la plateforme. Vous ne publierez pas le même contenu sur LinkedIn et sur Instagram.

    Réseaux sociaux selon l'âge_Développer la Communauté sur les Réseaux Sociaux_Stratégie digitale responsable_visibilité Réseaux Sociaux_marketing digital_Community Manager

    Déployer une stratégie de communication responsable sur vos médias sociaux 

    À chaque réseau social sa stratégie

    Déterminez votre approche en matière de communication responsable sur les médias sociaux. Les tactiques utilisées par les entreprises sont l’écoute sociale, les vidéos en direct, story, les Reels et les hashtags. Ajouter des hashtags sous vos publications est un moyen de décrire le contenu et de rendre visibles les posts. Instagram, Facebook, Twitter, YouTube et LinkedIn figurent parmi les plateformes utilisées par les entreprises selon Hubspot. Attention toutefois au poids de vos vidéos qui pèsent sur l’empreinte environnementale. Pensez donc à utiliser la vidéo que si le contenu est de valeur et pas seulement pour divertir.

    Avant de déployer votre stratégie, il faut déterminer une ligne éditoriale et choisir :

    • le ton : amical, décalé, informatif, sérieux…
    • les thèmes à aborder
    • les hashtags à utiliser sous vos publications
    • de vouvoyer ou tutoyer votre audience
    • La voix active ou la voix passive
    Stratégie éco-responsable_visibilité Réseaux Sociaux_Facebook_ Instagram_Linkedin_Twitter_Youtube Communication responsable

    On ne va pas écrire pour le web comme on écrit pour les réseaux sociaux. En effet, il faudra adapter votre contenu au réseau et à la cible de la plateforme. De plus, la longueur des textes sera plus courte sur les réseaux sociaux. En effet, les utilisateurs tendent à “scroller” sans lire les textes qui se trouvent sous les publications. Ainsi, vous pouvez opter pour des publications en carrousel avec des visuels contenants des textes et infographies. Il est également possible de renvoyer les internautes vers des articles de votre site internet ou les contenus de vos autres réseaux.

    Une bonne communication sur les réseaux permet de booster la visibilité en ligne de votre entreprise en :

    • Créant une identité de marque forte
    • Montrant votre expertise (par exemple expliquer comment vous appliquez votre communication responsable ou comment être plus éco-responsable).
    • Attirant l’attention de prospects et de votre communauté

    Il est important de garder une identité unique et une cohérence sur vos réseaux sociaux. Cela vous démarquera des autres et vous permettra de construire une communauté autour de valeurs communes. Ainsi, assurez-vous de respecter votre charte graphique et adoptez un ton que vous respecterez.

    Aujourd’hui, les consommateurs recherchent un contenu plus personnalisé et de meilleures expériences. Il est essentiel d’être à l’écoute des demandes des utilisateurs et aussi du contexte environnemental et sociétal dans nos utilisations des réseaux sociaux.

    Établir un planning éditorial pour une meilleure organisation

    Il est facile de se perdre et de manquer d’inspiration. Construire un planning éditorial vous permettra de planifier à l’avance et d’être rigoureux dans votre stratégie de communication social média. Afin de fournir votre calendrier, lister les thèmes qui vous intéressent et qui vous permettront de parler de sujets qui vous tiennent à cœur tout en expliquant certains aspects de votre activité. Présenter le fonctionnement de votre entreprise et les personnes qui la composent par exemple.

    Des outils existent tels que Swello ou Hootsuite vous permettant de gérer vos réseaux sociaux en programmant vos posts. Cela vous permettra d’être régulier et de gagner du temps.

    Faire preuve de transparence : montrer votre approche éco-responsable

    Comme mentionné dans l’article sur la stratégie de communication responsable, il est essentiel d’être transparent avec votre communauté. Gagner en visibilité, c’est aussi montrer en quoi votre approche responsable rend vos services uniques. Les réseaux sociaux sont des plateformes qui permettent de mettre en avant vos valeurs et de développer des sujets qui vous tiennent à cœur.

    Une communication éco-responsable est une approche nouvelle qui peut alors paraître floue aux internautes. Montrez comment vous appliquez cet aspect responsable à votre stratégie de communication et dans vos services. Dans votre communauté, il y aura des personnes déjà engagées dans une démarche éco-responsable et d’autres pour qui il s’agit d’une découverte. Dès lors, il vaut mieux opter pour un vocabulaire simple et prendre soin d’expliquer vos pratiques et vos valeurs (en gardant à l’esprit que tout le monde n’est pas spécialiste).

    Si vos valeurs tournent autour d’une approche éco-responsable, il est important de les mettre en avant. Ainsi, si vos cibles cherchent des services éco-responsables, ils seront alors plus enclins à vous suivre pour en apprendre davantage.

    Il existe différentes stratégies de communication responsables que vous pouvez adopter sur les réseaux sociaux qui se traduisent en actions social média :

    Stratégie éco responsable visibilité Réseaux_Sociaux_Pub Facebook_Pub Instagram_Stratégie de contenu_Rédaction _Snacking content_partages_Hashtag_Médias sociaux_Améliorer l'è-réputation

    Jetez un coup d’œil à notre formation RS & community management si vous souhaitez apprendre à mieux communiquer avec votre audience tout en mesurant l’impact de vos actions.

    Colibri Communication propose des formations pour vous aider dans votre communication social media et nous offrons également des formations plus spécifiques pour animer vos pages Facebook, Instagram, YouTube et LinkedIn. N’hésitez pas à vous rendre sur notre page de formations ou à nous contacter pour en apprendre davantage.