Solutions digitales_Agence de communication_Saint-Malo_Rennes_Colibri communicationSite web_WordPress_écrire pour le web_rédacteur web SEO_Agence de communication_Saint-Malo_Rennes_Colibri communication

Écrire pour le web : l’impact du rédacteur web et du SEO

En 2022, Google est le principal moteur de recherche en France avec 90,86% d’utilisateurs devant Bing, Yahoo et Ecosia. Chaque seconde, plus de 80 000 recherches sont effectuées sur Google, ce qui représente 20 milliards de sites web visités par jour par Google. Derrière chaque requête se trouve une personne qui peut être un futur consommateur de vos biens ou services (physiques ou virtuels).

En d’autres termes, cela signifie que le web est un marché colossal qui ne cesse de grossir chaque année, +4% au cours de l’année passée. Si vous avez besoin de visibilité pour votre activité, il serait bon de s’y intéresser sérieusement.

 

L’importance du rédacteur SEO pour bien écrire pour le web

 

En tant que secteur économique clé, le web est également très concurrentiel, ce qui signifie que tous les acteurs économiques d’une niche donnée se livrent une guerre sans merci pour arriver premiers sur une requête web. Par exemple, si vous êtes dans la niche des coachs, vous pouvez être sûr que vous avez déjà des milliers de concurrents sur le web, rien qu’en France. Autrement dit, arriver en première place d’un marché très prisé et concurrentiel ne sera pas chose facile.

La solution pour y parvenir ? C’est tout simplement d’être dans la première page de résultats Google, à savoir la SERP 1, ou Search Engine Result Page 1. L’idéal étant même  de faire partie des trois premiers résultats de cette page, là où on retrouve plus de 75% du taux de clic, aussi appelé CTR (Click Through Rate). Mais alors comment atteindre ces positions ? Nous allons vous l’expliquer simplement au travers de cet article.

Si vous vous êtes déjà un peu renseigné sur le sujet de la rédaction web, vous savez sûrement ce qu’est le SEO de même que son importance pour votre site web. SEO signifie Search Engine Optimization – Optimisation pour Moteur de Recherche en français. De manière très simple, le SEO est l’art d’amener une page web parmi les premiers résultats de recherche sur une requête donnée. Autant dire que tout au long de cet article, nous nous concentrerons exclusivement sur le SEO Google, au vu de son hégémonie indiscutable. Gardez cependant en tête que ce qui est valable pour Google l’est pour tous les autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo et Ecosia.

Alors comment amène-t-on une page web en première place de Google ? C’est une question assez complexe. L’une des premières étapes est de travailler avec l’aide d’un rédacteur web.

Qu’est-ce qu’un rédacteur web SEO ?

 

À la différence du “simple” rédacteur web, le rédacteur web SEO se doit de comprendre et de maîtriser l’art de bien écrire pour le web. Et notamment, être au fait des mécaniques qui se jouent sur Google pour lister et classer les contenus les plus pertinents.

Le fonctionnement de Google est aussi complexe que secret. Il est gérée par des algorithmes de programmation informatique. Ne voyez donc pas le rédacteur web SEO comme un mathématicien programmeur de génie, mais plutôt comme un fin analyste de la sémantique et des comportements de Google. S’il fallait résumer, il ne s’agit pas de connaître exactement le fonctionnement des robots scrapers de Google, mais plutôt d’analyser ce qui fonctionne le mieux au fil du temps sur le moteur de recherche.

Ainsi, la mission du rédacteur internet SEO, c’est de répondre au mieux aux questions posées par les internautes. C’est d’ailleurs ainsi qu’a été pensé tout le fonctionnement de Google. Les algorithmes développés par ce dernier ne sont là que pour faire la lecture de ce qui sera jugé comme la page web la plus pertinente vis à vis de la requête saisie.

Dès lors, le travail du rédacteur SEO est simplement de répondre à la question posée ou au mot clé recherché tout en utilisant un champ sémantique adapté : ne parlez pas de “finance” et d’ “actions” dans un article web qui est censé parler de “coaching”. Au contraire, il faudra non seulement utiliser le mot clé principal “coach”, mais aussi et surtout, toutes les expressions qui tournent de près ou de loin autour de la thématique. C’est tout simplement ce que l’on appelle un champ sémantique. En clair, il s’agit de ne pas être hors-sujet et de répondre directement et clairement à la question qui a été posée par l’internaute.

Comment bien écrire pour le web ?

 

La rédaction de contenu, c’est tout un art. Lorsque l’on parle d’optimisation SEO, on ne parle pas simplement du fait d’écrire un texte cohérent avec un contenu naturel. Cela va beaucoup plus loin que ça. Pour revenir sur le champ sémantique, rédiger un article à l’instinct n’est bien souvent pas suffisant, et il faudra s’aider d’outils adaptés.

Le premier de ces outils, c’est 1.fr, qui donne une suggestion de mots clés en fonction du mot clé principal. En fait, l’outil analyse les requêtes les plus recherchées en connexion avec le thème principal. Ce faisant, il optimise et adapte le champ sémantique pour indiquer au rédacteur SEO les mots clés à implémenter dans son article.

Ensuite, il s’agit de raisonner en termes de volume de recherche : quels sont les mots clés les plus recherchés par les internautes dans la thématique voulue. Logiquement, cela permettra de toucher plus de monde. À cet effet, d’autres outils existent comme SemRush ou Ubersuggest, en vous donnant le nombre de personnes ayant tapé cette recherche sur le dernier mois. Vous pourrez ainsi saisir les mots clés suggérés dans votre texte, augmentant ainsi le “poids de vos mots”.

En clair, 1.fr vous donnera toute une liste de mots clés à utiliser pour votre texte, tandis que SemRush et Ubersuggest vous diront lesquels sont les plus impactants. SemRush et Ubersuggest sont d’ailleurs des outils extrêmement complets qui permettront au rédacteur web d’analyser le secteur et d’établir une véritable stratégie rédactionnelle en fonction de son expertise et de ce qu’il aura observé. Des métriques comme la KD ou Keyword Difficulty vous indiqueront par exemple le niveau de concurrence sur le mot clé que vous choisissez. Plus cette difficulté est importante, moins il sera facile d’espérer apparaître en première page de Google. D’autres métriques comme la tendance vous indiquent si le mot clé est actuellement porteur ou non : une autre indication intéressante. Il en existe des centaines d’autres et chacune permettra au rédacteur web SEO de rédiger un plan d’action adapté.

 

ecrire pour le web_rédaction de contenu_rédacteur web SEO_communication digitale_Agence ce communication Saint-Malo

 

 

L’importance de l’UX, ou User Xperience

 

En plus de cela, il faut impérativement garder en tête la notion de SXO et l’expérience utilisateur : le SXO, c’est la rencontre entre les exigences du SEO et celles, justement, de l’expérience utilisateur. La qualité du contenu rédigé est aussi importante que les mots clés qu’il contient. Pour référencer un contenu à l’heure actuelle, il semblerait que Google tienne compte de plus en plus de la forme autant que du fond. Le marketing de contenu ou copywriting, permet d’apporter à l’internaute ou futur client, une information qualitative porteuse de sens. En effet, pendant de nombreuses années, l’accent avait été mis uniquement sur les mots clés et sur les backlinks, au détriment d’un contenu de qualité : contenus dupliqués, informations non structurées, voire parfois non vérifiées, backlinks en “black hat” (c’est-à-dire, les partiques SEO balcklistées par Google) l’utilisateur avait trop longtemps été pris pour un consommateur-produit sans le considérer comme un véritable prospect VIP. C’est ce que Google a essayé, au moins en partie, de corriger.

En prime, il est important de noter que l’UX n’est pas seulement importante en tant que signal à envoyer à Google, mais aussi, et surtout, à l’internaute lui-même. En effet, créer du contenu de qualité, documenté et copywrité est un atout en terme de pertinence d’informations et de conversion.

Dans la dernière partie de cet article, nous allons nous demander quelle est la bonne recette pour bien rédiger un article web SEO. Vous allez le voir, une attitude méthodique et minutieuse sera nécessaire pour porter votre URL vers les sommets de la SERP 1 de Google.

 

Rédiger pour le web à l’aide du SEO

 

Afin de maximiser votre référencement sur le web, il vous faudra apprendre à travailler avec des outils et une méthodologie complète. Voyons ensemble comment procéder :

1.       Définir sa requête principale en se basant sur le volume de recherche

 

Pour définir la requête principale sur une thématique donnée, il est important d’analyser autant la demande que le niveau de concurrence.

Pour la demande vous avez plusieurs possibilités :

  • Premièrement, répondez toujours à une requête existante de la part des utilisateurs. Vous pouvez pour cela vous rendre sur le site answerthepublic.com qui vous donnera les questions les plus posées par les utilisateurs en se basant sur un mot clé de courte traîne que vous lui aurez renseigné.
  • Deuxièmement, priorisez les mots clés ayant un volume de recherche suffisant, mais une Keyword Difficulty maîtrisée, c’est-à-dire inférieure à 50 sur le site SemRush. Pour cela, vous devrez souvent viser la longue traîne, car les mots clés de courte traîne ont tendance à être beaucoup plus concurrentiels. Pour rappel, la différence entre un mot clé de longue traîne et un mot clé de courte traîne se situe dans la longueur de l’expression utilisée dans la recherche. Par exemple, “produit bien être perte de poids” serait une version de longue traîne du mot clé “produit bien être”, lui-même de courte traîne.

2.       Rechercher la longue traîne et la sémantique associé

 

Grâce à des outils comme le Keyword Magic Tool de Semrush ou simplement les suggestions de recherche Google (en mode navigation privée), vous pourrez trouver tous les mots clés de courte et longue traîne associés à votre thématique. Cela vous aidera à créer un champ sémantique complet autour de votre article. Vous maximiserez ainsi le SEO, aussi appelé référencement organique ou référencement naturel.

De plus, 1.fr vous fournira une liste complète de tous les mots clés avec lesquels étoffer votre article de blog ou toute autre page de votre site web. Dans l’idéal, visez un score SEO minimum de 70, voire 80% pour vraiment bien référencer votre url.

3.       Structurer son article avec les balises HN

 

Afin de produire du contenu pertinent du point de vue du SEO, vous devrez prêter une attention toute particulière à la structuration de votre contenu rédactionnel. Ainsi, chaque paragraphe devra être séparé par des titres eux-mêmes désignés par des balises HN.

Les balises HN sont simplement les balises du langage HTML définissant la présence de titres. Elles permettent de montrer à Google que le contenu du texte est structuré et bien en ordre. Pour cela, n’oubliez pas de bien hiérarchiser vos titres du H1 au H4. Nous rappelons que les balises hn ne sont pas là pour régler l’apparence de votre texte, mais bien sa hiérarchisation logique. Le langage HTML est là pour le fond tandis que le CSS est là pour la forme.

Dernier conseil, intégrez vos mots clés principaux (avec le plus de volume de recherche) aux balises HN. Ils auront ainsi plus de poids aux yeux de Google. Une bonne astuce si vous cherchez quels mots clés intégrer est d’analyser la SERP 1 de votre mot clé principal pour vous inspirer.

 4.       Rédiger du contenu seo friendly et pertinent pour votre audience

 

Cela va de soi, mais rédigez toujours un aussi contenu utile, correct du point de vue informationnel (surtout pour les articles à visée technique), qu’agréable à lire. Votre User Experience n’en sera que meilleure, Google améliorera votre référencement grâce à ses nouvelles métriques, et le taux de conversion et de confiance de vos prospects n’en seront qu’augmentés.

5.       Optimiser les zones chaudes (url, title, meta description, alt des images, etc.)

 

Évidemment, ne négligez jamais les “zones chaudes”. Il s’agit de l’URL de la page, du title, de la meta description, de l’attribut alt text des images, ainsi que de la mise en gras des mots clés principaux par les balises <strong></strong>. L’URL et le title devront correspondre à la requête principale et donc, contenir un mot clé de courte traîne.

Pour aller plus loin dans la rédaction de contenu web

 

Nous avons vu ensemble l’importance du SEO et du SXO dans le référencement organique de votre page web. Écrire un article optimisé du point de vue du SEO et du copywriting ne s’improvise pas. Pour ce faire, il est important de choisir un bon rédacteur web avec de l’expérience.

Dans cet article, nous avons principalement vu comment optimiser le référencement d’un point de vue rédactionnel, mais il existe d’autres options très puissantes pour votre site web telles que le maillage interne et les backlinks provenant de sites web extérieurs. Nous vous invitons à prendre contact avec notre agence de communication près de Saint-Malo.