Impulser une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

Responsabilité Sociétale des Entreprises

06 Oct Impulser une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) concerne tous les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux d’une entreprise. Elle incite les entreprises à adopter des comportements intelligents et responsables, et ce en écoutant l’ensemble des parties prenantes. Aujourd’hui, avec les attentes sociétales de plus en plus importantes, les entreprises doivent plus que jamais impulser une démarche RSE.

Une étude réalisée par Deloitte révèle que 70% des entreprises sont conscientes qu’elles doivent devenir plus sociétales, mais seulement 30% d’entre elles ont mis en place de réelles actions. Pourtant, adopter une démarche RSE s’avère être un véritable levier de développement et de performance pour l’entreprise. En plus de créer de la valeur financière, environnementale et sociale, cela valorise l’image de marque.

L’agence Colibri Communication vous explique comment impulser une démarche RSE au sein de son entreprise et quels en sont les bénéfices.

Structurer sa démarche RSE : établir un plan d’action

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est très vaste et touche beaucoup de sujets : environnement, ressources humaines, éthique, gouvernance d’entreprise, droit du travail… Elle est relative à chaque organisation mais elle doit toujours se définir étape par étape, dans un objectif de cohérence globale.

1) Initier la démarche RSE : identification des enjeux et des parties prenantes

Pour initier une démarche RSE, l’entreprise doit identifier ses enjeux afin d’élaborer un plan d’action durable et pertinent.

Pour cela, l’entreprise peut réaliser un diagnostic de ses besoins, de son impact, des axes de progrès qu’elle peut effectuer mais aussi des attentes de ses parties prenantes. Il est donc primordial de bien recenser toutes les parties prenantes et d’organiser un véritable dialogue avec elles pour co-construire la démarche RSE. Réaliser ce diagnostic permet d’identifier la responsabilité sociale et les enjeux propres à l’organisation et ainsi de déterminer les domaines d’actions prioritaires.

2) Définir les engagements

Une fois les enjeux identifiés, l’entreprise doit, en consultant ses parties prenantes, prioriser ses axes à investir. Elle peut utiliser la matrice de matérialité afin de les cartographier et de les hiérarchiser. 

Les engagements doivent être définis dans le temps à court, moyen ou long terme et s’appuyer sur des objectifs chiffrés. Chaque action aura ainsi un cahier des charges indiquant le descriptif, le calendrier de réalisation, les résultats attendus, le budget alloué, les moyens humains mobilisés, les partenaires associés… Des indicateurs économiques, sociaux ou environnementaux, pertinents en fonction de chaque action, doivent également être indiqués pour pouvoir vérifier l’avancement du projet et mesurer les résultats.

3) Intégrer la démarche RSE dans l’entreprise

L’étape suivante consiste à intégrer la démarche RSE au sein de l’organisation. Plusieurs instances peuvent ainsi être mises en place pour guider la démarche : comité stratégique, comité technique, comité des parties prenantes…

Un responsable ou correspondant RSE peut également être nommé afin de piloter la démarche RSE au quotidien. Il pourra ainsi diffuser le plan d’action à l’ensemble des salariés de l’entreprises en expliquant les différentes actions mises en œuvre. Cette étape est essentielle pour mobiliser les salariés dans la démarche RSE.

4) Évaluer la démarche RSE

L’étape suivante de la démarche RSE a pour objectif de mesurer les engagements. Les indicateurs, définis préalablement, permettent de mesurer les résultats de chaque action et ainsi de connaître les progrès de l’entreprise et les voies d’amélioration possible en matière de RSE.

Publier un rapport ou reporting RSE est également un bon moyen pour rendre compte de la démarche.

5) Communiquer sur la démarche RSE

Une fois la démarche mise en place et évaluée, il est important de partager les résultats, en toute transparence, aux différentes parties prenantes. Communiquer sur la démarche permet de favoriser l’adhésion et la mobilisation des collaborateurs en interne mais également de valoriser les bonnes pratiques et ainsi se différencier des concurrents en externe.

Profitez des formations RSE de l’Agence Colibri Communication, pris en charge par votre OPCO et 100% pris en charge par la DIRRECTE si vous êtes salarié.

Mobiliser les parties prenantes dans une démarche RSE

La RSE implique toutes les parties prenantes de l’entreprise. Même si les grandes décisions sont souvent prises par le Président ou le Directeur Général, il est important de mobiliser l’ensemble des acteurs et partenaires de l’entreprise afin d’atteindre collectivement les objectifs environnementaux et sociaux et ainsi générer une performance durable.

Les parties prenantes internes doivent donc s’investir sur les enjeux du développement durable de l’entreprise. L’adhésion et la mobilisation de la direction, des manageurs et de tous les employés sont essentielles. Il faut qu’ils deviennent de véritable portes paroles de la RSE et qu’ils placent le développement durable au cœur de leur métier. Pour cela, il faut parvenir à diffuser la culture RSE de l’entreprise en créant une véritable prise de conscience des collaborateurs sur les enjeux du développement durable.

Le dialogue avec les parties prenantes externes (client, consommateur, association, fournisseur, ONG…) est tout aussi important. Il permet déterminer la place de l’entreprise dans la société et apporte de nombreux avantages en termes de performance, de prévention des risques ou encore de gouvernance. Il s’agit d’un véritable processus d’amélioration continue dont l’objectif est de trouver des solutions à des enjeux et intérêts communs.

Les bénéfices de la démarche au cœur de l’entreprise

Placer le développement durable au cœur de la stratégie d’entreprise est une véritable opportunité d’améliorer son engagement social et environnemental. Cela apporte de nombreux bénéfices pour l’entreprise.

Valoriser l’image de l’entreprise

S’inscrire dans une démarche de développement durable permet à l’entreprise de valoriser son image. Une meilleure image pour l’entreprise a de nombreux avantages : se démarquer des concurrents, renforcer sa réputation, fidéliser les clients, attirer de nouveaux collaborateurs…

Créer des relations pérennes avec les parties prenantes

Impulser une démarche RSE aura l’avantage de rassembler toutes les parties prenantes de l’entreprise autour d’un même projet porteur de sens. Que ce soit avec les salariés, clients ou fournisseurs, les relations seront plus fortes et de meilleure qualité.

Améliorer la performance économique

Avoir une démarche RSE permet d’améliorer la performance économique de l’entreprise : fidéliser les clients, attirer de nouveaux clients soucieux de consommer des produits et services plus responsables, réduire les coûts de production en repensant à la conception des produits et services en utilisant moins de ressources…  

Ainsi, impulser une démarche RSE à sa stratégie globale d’entreprise est un réel levier de croissance. Prenez contact avec l’Agence Colibri Communication pour initier une démarche RSE au sein de votre entreprise et vous formez aux enjeux du développement durable.