8 raisons de suivre une formation professionnelle

    8 raisons de suivre une formation professionnelle

    Pourquoi suivre une formation professionnelle ?

    Les offres de formations professionnelles se sont multipliées ces dernières années et il est facile de se perdre lors de ses recherches. Dès lors, n’hésitez pas à définir précisément vos besoins. Ne foncez pas tête baissée et prenez le temps de poser des questions aux centres de formation

    En présentiel ou en ligne, les offres de formation sont devenues plus flexibles pour s’adapter à la demande grandissante. De plus, il existe de nombreuses prises en charge pour vous accompagner. 

    Voici 8 bonnes raisons pour se lancer et suivre une formation professionnelle :

    • Acquérir de nouvelles compétences
    • Mettre à niveau ses compétences
    • Changer d'entreprise ou se reconvertir
    • Evoluer au sein de votre entreprise
    • Se spécialiser
    • Lancer son activité
    • Gagner en confiance en soi
    • Se former à la RSE

    Se former pour acquérir de nouvelles compétences

    Certains métiers exigent une mise à jour régulière des compétences et notamment en ce qui concerne le numérique. Se former permet de s’adapter aux évolutions du marché. 

    La formation permet de renforcer ses compétences et de s’assurer une place pérenne dans son entreprise. En parallèle, les entreprises bénéficient également de ces formations. En effet, en formant ses employés régulièrement, elles s’assurent de rester compétitives et de disposer d’équipes compétentes

    De plus, former un salarié sera un tremplin pour former d’autres personnes. Le salarié ayant bénéficié de la formation pourra partager ses nouvelles connaissances à son équipe. Cet apport permettra de travailler plus efficacement et pourquoi pas de proposer de nouvelles prestations.

    Suivre une formation professionnelle pour mettre à jour ses compétences

    L’évolution des besoins du marché fait que les entreprises doivent constamment se renouveler

    Certains métiers d’aujourd’hui n’existaient pas il y a quelques années. Les formations d’il y a 10, 20, 30 ans ne sont évidemment plus les mêmes. La multiplication de nouvelles technologies, logiciels et mises à jour impliquent une révision régulière de ses compétences. Face au développement des outils de travail, vous pouvez vous former afin de les maîtriser et de les utiliser de façon optimale.

    Les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou la robotique créent de nouveaux métiers et transforment ceux d’aujourd’hui. Selon une étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore. 

    La révolution du numérique s’avère aussi importante que la révolution industrielle. Pour s’adapter à ces évolutions, les professionnelles devront faire preuve d’agilité et se former tout au long de leur vie. 

    Visuel Article Formation professionnelle illustration Soft Skills Agence de communication Colibri

    Se former pour changer d’entreprise ou se reconvertir

    La crise du Covid-19 a remis en question le sens que l’on donne à son activité. Ainsi, de nombreux salariés ont remis en question leur situation professionnelle et se sont demandés si celle-ci les rendait épanouis. 

    La crise du Covid a accéléré le mouvement de reconversion professionnelle. Le dispositif de reconversion a atteint des records en 2021 avec plus de 20.250 dossiers financés

    Les raisons d’une reconversion sont propres à chacun : 

    • Quête de sens 
    • Lassitude professionnelle 
    • Besoin d’indépendance

    Néanmoins, se lancer dans une reconversion professionnelle peut s’avérer compliqué. Choisir une formation adéquate constitue une étape essentielle car elle doit permettre de se former rapidement et de se doter des compétences cohérentes avec son projet. 

    Suivre une formation professionnelle pour évoluer au sein de l’entreprise

    La formation professionnelle permet d’évoluer au sein de son entreprise et ainsi de revaloriser son salaire. Cette évolution vient avec de nouvelles responsabilités hiérarchiques. Se former peut vous aider à être plus confiant dans l’accomplissement de nouvelles missions. Vous pouvez développer des soft skills telles que : 

    – La communication

    – L’empathie

    – La gestion des équipes

    – La gestion du temps

    – La résolution de conflit

    Les soft skills ont une place très importante dans les recrutements et en entreprise car elle apporte agilité et performance

    Il est également envisageable de passer par une VAE (Validation des Acquis par l’Expérience) pour valoriser des savoir-faire acquis lors de votre vie professionnelle. 

    Visuel Article Formation professionnelle illustration digitale Agence de communication Colibri

    Se former pour se spécialiser

    La révolution du numérique et l’évolution des métiers amènent plus de technicité. On en vient à devoir se spécialiser pour se démarquer et proposer des services de qualité. 

    Pour vous donner une idée des spécialisations recherchées, regardez les offres d’emploi similaires à votre poste. Ainsi, vous pourrez choisir une formation pour acquérir les compétences demandées par les employeurs. 

    Se spécialiser permet de se différencier sur le marché du travail ainsi qu’en entreprise. En devenant un spécialiste dans votre domaine vous rendrez votre profil plus rare ce qui accroîtra votre valeur et par la même occasion, votre rémunération.

     

    Suivre une formation professionnelle pour lancer son entreprise

    Créer son entreprise nécessite des compétences aussi bien commerciales, humaines que techniques (les fameux soft skills et hard skills). 

    La création d’entreprise est un projet qui demande des compétences transversales et une bonne organisation. Vous aurez besoin de connaissances spécifiques pour élaborer une bonne stratégie de communication, réussir votre stratégie responsable, ou animer vos réseaux sociaux

    Vous pouvez également suivre des formations pour gagner en confiance en soi et avancer dans votre projet. Vous aurez peut-être besoin de conseils en matière de ressources humaines et de marque employeur

    Si votre souhait est de lancer une entreprise écoresponsable mais que vous ne savez comment vous y prendre, Colibri Communication peut vous accompagner dans votre projet.

    Se former pour gagner en confiance en soi

    Nombreux sont ceux qui n’ont pas pu suivre les études qu’ils voulaient. En effet, trois étudiants sur dix regrettent leur choix d’orientation. Certains manquent de confiance en eux pour se lancer dans des projets, tandis que d’autres ressentent ce qu’on appelle le syndrome de l’imposteur

    Le syndrome de l’imposteur est un phénomène psychologique courant. Il touche les profils juniors comme seniors. Il génère de l’épuisement, des troubles anxieux et du stress. Ce syndrome est un frein à l’épanouissement professionnel mais aussi à la reconversion. Pour faire face à ce sentiment, il est possible de suivre des formations pour (re)construire votre confiance en vous. 

    Renforcez vos compétences ou en acquérir de nouvelles peut vous aider à gagner en confiance et à vous épanouir. 

    Se former à la RSE

    Vous souhaitez rendre votre entreprise plus écoresponsables et aligner votre activité à vos valeurs ? 

    S’adapter aux évolutions de notre société peut également concerner l’aspect environnemental.  Dans notre article sur la RSE et la communication responsable, nous avions parlé des avantages de la mise en place d’une démarche RSE pour les entreprises. 

    Mettre en place une démarche RSE peut paraître compliqué. Néanmoins, il est possible d’être accompagné. Chez Colibri Communication, nous avons à cœur d’appliquer une démarche RSE. L’agence est spécialisée en développement durable et RSE – RSO et apporte son expertise aux entreprises, collectivités et associations afin de les accompagner dans la mise en place d’une démarche RSE dans leur activité. 

    Ainsi, vous pouvez vous faire accompagner par des experts en RSE. Chez Colibri Communication, nous vous aidons à mise en place d’une démarche RSE, Stratégie de communication écoresponsable, éco-conception, marketing responsable

    Vous l’aurez compris, suivre une formation professionnelle comporte de nombreux avantages et ce quelque soit votre objectif. Vous pouvez suivre une formation à tout moment de votre vie professionnelle pour donner un coup de boost à votre carrière ou pour vous lancer dans une nouvelle activité. L’agence Colibri Communication propose des formations en communication, en marketing, en écoconception, en RSE ou encore en community management.

    Vous avez un projet ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter et choisir la formation qui correspond le mieux à votre projet.

    Les alternatives à Google Analytics pour être conforme à la CNIL

    Les alternatives à Google Analytics pour être conforme à la CNIL

    Google Analytics interdit par la CNIL 

    Dans une société digitalisée, les données sont omniprésentes et parfois même source de trafique (reventes sans respect du RGPD). Si celles-ci sont bien gérées et sécurisées, elles permettent aux entreprises d’être plus efficientes et plus compétitives. Dès lors, disposer de données sur son site web permet d’améliorer l’expérience utilisateur et de gagner en visibilité.

    Les sites web constituent le cœur de la présence digitale d’une entreprise. En effet, ils sont la vitrine digitale d’une organisation permettant de mettre en avant sa mission, ses produits et services. Il est donc important d’analyser les données récoltées avant de faire évoluer la stratégie digitale. Cela permettra d’avoir un site plus performant et de mieux comprendre vos utilisateurs. 

    Cookies et données personnelles

    Lorsqu’un internaute navigue sur un site internet, ses données sont enregistrées, grâce au navigateur qui stocke les “cookies”. Ainsi, les outils d’analyse permettent de mieux identifier le comportement des internautes afin de proposer du contenu plus personnalisé. Étant un outil gratuit et très puissant, Google Analytics est devenu indispensable aujourd’hui pour bon nombre d’entreprises. Il permet de collecter et d’analyser des données relatives au trafic et à l’activité d’un site internet. Ensuite, ces données collectées serviront à faire évoluer votre stratégie digitale. 

    Néanmoins, la légalité de Google Analytics a été remise en cause début 2022 par la CNIL, obligeant à se tourner vers d’autres alternatives européennes respectueuses du RGPD (Règlement sur la Protection des Données). Dans ces conditions, cette décision pose des problèmes juridiques aux entreprises qui doivent s’adapter.

    RGPD : Régulation du numérique en Europe et en France

    Face à la digitalisation de notre société, de nombreuses régulations ont vu le jour en Europe et en France comme le RGPD. Entré en application en 2018, le RGPD, Règlement Général pour la Protection des Données, est une régulation européenne qui aide les entreprises à protéger les données collectées.

    Qui est concerné par la RGPD?

    Tout organisme, quel que soit sa taille, son pays d’implantation et son activité, peut être concernéAinsi, est concerné tout organisme public ou privé traitant des données personnelles dans l’Union Européennes et si l’activité cible des résidents européens (par exemple : un site e-commerce d’une entreprise établie en Chine qui propose des produits livrés en France doit respecter le RGPD).

    La CNIL : Autorité indépendante de l’état qui régule les données personnelles en France

    La CNIL réaffirme que « le contexte juridique s’adapte pour suivre les évolutions des technologies et de nos sociétés » depuis la publication du guide pour les TPE et PME. Cela concerne l’utilisation accrue du numérique, le développement du e-commerce, la relation client, les informations confidentielles de vos collaborateurs, le recrutement…

    En France, c’est la CNILCommission Nationale de l’Informatique et des Libertés, qui joue le rôle de régulateur des données personnelles.

    Données personnelles à sécuriser

    Les données personnelles désignent toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. Ces informations peuvent concerner l’adresse postale, l’adresse mail, le numéro de téléphone, la date de naissance, les abonnements à un magazine, un numéro client…

    Il est possible de collecter ces données mais leur traitement doit avoir un objectif légal et légitime qui dépendra de votre activité professionnelle. 

    La CNIL veille au respect du RGPD. Ce règlement incite à plus de transparence avec les clients, salariés, prospects, fournisseurs.

    Il comporte plusieurs avantages : 

    • Renforce la confiance 
    • Gagner en efficacité et en productivité
    • Meilleure gestion de votre entreprise 
    • Améliorer la sécurité des données de l’entreprise (se développer sereinement)
    • Rassurer vos clients et développer votre activité 
    Protection des données personnelles_ RGPD_CNIL-Google Analytics_Agence de communication responsable-Web marketing_agence digitale_Google Analytics interdit par la CNIL

    C’est quoi exactement Google Analytics ?

    Nous définirons Google Analytics comme étant un outil d’analyse des données des sites web. C’est-à-dire qu’il permet, de disposer d’un suivi statistique de l’activité d’un site, génère des statistiques et analyse le comportement des internautes. 

    Données qui étaient disponibles sur Google Analytics

    • La perte de trafic, 
    • Le nombre de sessions et de visites sur votre site, 
    • La durée moyenne de passage des visiteurs du site, 
    • Les raisons de la baisse de trafic, 
    • Le parcours de l’utilisateur sur le site web,
    • L’endroit où on perd les utilisateurs,
    • De quelle région du monde vient l’internaute… 

    Analyser un site avec Google Analytics permettait :

    • d’avoir une vue globale des indicateurs,
    • de mieux comprendre ce qui est performant,
    • de voir ce qui peut être amélioré,
    • d’obtenir un aperçu de l’état du site, 
    • d’améliorer le référencement naturel SEO, 
    • de disposer de statistiques de fréquentation d’un site web,
    • de voir où vont les internautes après être allé sur la page d’accueil,
    • de connaître le taux de sortie.
    Anonymisation des données personnelles_RGPD_Pas de transfert des données hors de l'Union Européenne_digital agency

    En somme, toutes ces données permettent d’adapter régulièrement votre site et votre stratégie digitale. Ainsi, cet outil a donc tout pour plaire, mais son utilisation est désormais compromise. 

    Utilisation de Google Analytics remise en question par la CNIL

    Depuis février 2022, la légalité de Google Analytics est remise en question en Europe. En effet, des mises en demeure ont été envoyées par la CNIL contre des sites web français utilisant Google Analytics. En raison du transfert de données vers les Etats-Unis,  la CNIL a affirmé que l’usage de Google Analytics constituait une violation du RGPD. Par ailleurs, l’Autriche, la France et l’Italie ont jugé illégale l’utilisation de Google Analytics.  

    Dès lors, il devient impossible d’utiliser cet outil. En effet, le 23 juin 2022, des plaintes ont par exemple été déposées auprès de la CNIL contre 42 médias pour utilisation illégale de l’outil américain.

    Que reproche la CNIL à Google Analytics?

    La CNIL juge illégaux les transferts de données vers les Etats-Unis. Elle impose aux gestionnaires de site web français de se conformer au RGPD et de ne plus utiliser cet outil.

    Pour utiliser Google Analytics, il est nécessaire de s’inscrire et l’identifiant unique attribué aux visiteurs et les données associées sont transférés par Google aux Etats-Unis. De plus, la CNIL affirme qu’il n’est pas possible de paramétrer Google Analytics afin d’éviter le transfert de données hors de l’Union européenne.

    Quelles solutions restent-ils pour être conforme au RGPD ? 

    Paramétrer Google Analytics est-il insuffisant?

    Selon la CNIL, « la simple modification du paramétrage de Google Analytics n’est pas suffisante pour être en conformité avec le RGPD« . En effet, il semble que la modification du paramétrage des conditions de traitement de l’adresse IP ne suffit pas car les données continuent d’être transférées aux Etats-Unis.

    Solution complexe : utilisation d’un proxys

    La CNIL propose une solution opérationnelle : l’utilisation d’un proxy ou serveur mandataire pour rompre le lien direct entre le terminal de l’internaute et les serveurs de Google. Pour ce faire, la CNIL a listé les mesures nécessaires à la mise en place d’un proxy qui demeurent complexes et coûteuses.

    Changer d’outil web analytics, trouver une alternative responsable

    Il existe de nombreuses alternatives à Google Analytics. La CNIL invite à se tourner vers d’autres solutions qui ne transfèrent pas les données personnelles en dehors de l’Union européenne. Ainsi, l’autorité française a mis à disposition une FAQ sur l’utilisation de Google Analytics ainsi qu’une liste d’outils alternatifs. On vous en donne quelques-uns juste en dessous :

    Abla Analytics

    Abla est un outil de mesure d’audience de sites internet respectant le RGPD et les recommandations de la CNIL. Les données sont anonymisées et hébergées en France chez OVH et Scaleway. De plus, cet outil est compatible avec les CMS comme WordPressWooCommerce …

    Il offre une utilisation simple et une interface de qualité. De plus, cet outil est 100% made in France, développé par la start-up Marseillaise Astra Porta.

    Il est possible de tester Abla gratuitement pendant 30 jours. Vous disposez d’un quota gratuit de 5.000 pages vues mensuelles. Au-delà, vous serez facturé à partir de 6€ HT /mois en fonction de votre trafic.

    Matomo (ex Piwik)

    Créé par un Français, le siège social de Matomo est situé en Nouvelle-Zélande. Matomo signifie “honnêteté” en japonais. Il s’agit d’un des outils les plus utilisés après Google Analytics. Vos données sont enregistrées sur votre propre serveur et sont donc protégées car vous en gardez le contrôle. 

    Cet outil open source est gratuit et simple à installer. Toutefois, les fonctions de Matomo sont moins détaillées et moins précises que Google Analytics mais il est possible d’ajouter des plugins. Ces fonctionnalités sont payantes comme par exemple l’activité Log à 29 euros par an, WooCommerce Analytics à 39 euros par an… Donc cela peut vite coûter cher si on veut plus de fonctionnalités.

    Autres outils de mesure d’audience présentés par la CNIL :

    Analytics Suite Delta de AT Internet 

    Outil français.

    SmartProfile Net Solution Partner

    Outil français. Les tarifs varient entre 50 et 950 euros.

    Piwik Pro Analytics Suite

    Outil polonais. Devis personnalisé.

    Thank-you Analytics

    Outil français. Demande de demo possible. 

    Wizaly

    Outil français. Demande de demo possible. 

    Eulerian

    Outil français. Version gratuite (analyse parcours client) et pro à 2900 euros par mois

    Tableau comparatif Web Marketing Data Analyse Google Analytics

    Les plugins WordPress aussi impactés 

    Les plugins de web analyse sont aussi impactés par la décision de la CNIL. En effet, de nombreux outils sont liés à Google Analytics remettant en cause leur utilisation. Il existe des alternatives qui sont conformes au RGPD et sont simples d’utilisation comme par exemple :

    Independent alternative

    Plugin conforme au RGPD téléchargeable sur WordPress. Cet outil est une bonne alternative à Google Analytics et est fait exclusivement pour WordPress. Le tableau de bord semble simple d’utilisation.

    Clicky by Yoast

    Plugin conforme au RGPD téléchargeable sur WordPress.  Il a été créé par Yoast qui a des produits pour le SEO, bien connus sur WordPress et que vous utilisez peut être déjà. De plus, ses fonctionnalités font de cet outil une bonne alternative à Google Analytics (qui existe depuis presque aussi longtemps). Clicky propose : 

    • Un suivi simple des liens sortants 
    • Des cartes thermiques 
    • Un aperçu du trafic en direct 
    • Calcul du taux de rebond

    Jetpack WordPress.com Stats :

    Plugin téléchargeable sur WordPress. C’est un bon plugin si vous n’avez pas besoin d’analyses très détaillées et que vous voulez un aperçu de ce qui se passe sur votre site. 

    En résumé, ce plugin permet d’améliorer la sécurité, les performances et la croissance de votre site. De plus, plusieurs outils gratuits disponibles et possibilités d’acheter d’autres outils pour plus de fonctionnalités (pour 4.95 à 9.95 dollars par mois)

    Un mot pour la fin …

    Il est important de suivre régulièrement l’actualité du numérique qui évolue constamment et la CNIL peut être amenée à apporter de nouvelles obligations et à interdire certains outils. 

    Ainsi, choisissez votre outil web analytic en fonction de vos besoins et selon les fonctionnalités proposées. De plus, n’oubliez de vérifier si les plugins utilisés sur vos sites WordPress sont liés ou non à Google Analytics. Dès lors, il vaut mieux opter pour une entreprise française ou européenne qui offre une utilisation simple et des services similaires à ceux de Google Analytics. Et, le plus important reste bien sûr de s’assurer que cet outil est accepté par la CNIL et respecte le RGPD. Pour ce faire, vérifiez sur le site de chacun des outils ou consultez la liste fournie par la CNIL.

    Enfin, n’hésitez pas à faire appel à nos consultants pour vous mieux appréhender les enjeux RGPD, SEO afin de gagner en visibilité dans une démarche responsable. 

    RSE et communication responsable

    RSE et communication responsable

    Qu’est-ce que la RSE ? 

    Développement durable et RSE sont étroitement liés. Adopter une démarche RSE permet de participer activement au développement durable. Le développement durable a pour objectif d’être économiquement viable, socialement équitable et d’avoir un environnement respecté.

    La RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durableMettre en place une démarche RSE, c’est chercher à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. 

    Les trois piliers du développement durable sont :

    • L’économie : développer l’efficacité économique et favoriser des modes de production et de consommation durables
    • L’environnement : valoriser les ressources naturelles et préserver la planète sur le long terme
    • Le sociétal : Satisfaire les besoins humains et favoriser l’équité sociale

    Qui est concerné par la RSE ? 

    Toutes les entreprises, peu importe leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité sont concernés par les impacts environnementaux et le développement durable. Il revient à chacun de choisir d’appliquer cette démarche selon ses valeurs et ses convictions. Au sein de notre agence de communication basée près de Saint-Malo, nous accompagnons de nombreux acteurs publics et privés à déployer leur démarche et à communiquer sur leurs impacts positifs. Choisir Colibri Communication, c’est choisir porter des valeurs écoresponsables et faire incarner ce nouveau paradigme.

    En France depuis 2011, la loi Grenelle 2, le rapport RSE, également appelé reporting extra-financier, est obligatoire pour les entreprises cotées en bourse, avec un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros ou une masse salariale supérieure à 500 employés.

    Comment une agence de communication applique une démarche RSE ? 

    L’Ademe, l’agence de la Transition écologique, affirme que la communication responsable repose sur trois piliers :

    • L’éco-conception des supports de communication (limiter sa consommation d’énergie, réduire les emballages, produire moins de déchets, préférer les circuits courts pour réduire les transports)
    • Le contenu des messages pour une prise de parole plus éthique en évitant le greenwashing (sincérité, transparence, partager des principes écoresponsables). Il faut cependant veiller à ne pas tromper le destinataire et à lui fournir  des informations claires et vérifiables.
    • La gouvernance : impliquer les parties prenantes dans la communication responsable (collaborateurs, consommateurs, fournisseurs…).

    L’éco-conception des supports

    La communication responsable est le reflet des engagements d’une entreprise. Dès lors, il est important de s’interroger sur l’impact environnemental et social de ses actions et de ses outils de communication. Une entreprise peut par exemple opter pour des matériaux à l’empreinte écologique faible (encres, papiers) ou choisir de collaborer avec des imprimeurs locaux. 

    La communication responsable s’applique également au digital. Pour être plus éco-responsable dans sa communication, il faut aussi penser à limiter la pollution numérique (et pas seulement matérielle). Selon l’Ademe, la pollution numérique représenterait 2,5% des émissions de CO2 en FranceIl existe une multitude de pratiques responsables qui vous aideront dans votre chemin vers la RSE. Si cela demande des efforts au début, ces gestes deviendront rapidement des réflexes appliqués au quotidien par votre entreprise. 

    • Mails : Supprimez les messages inutiles et privilégiez l’envoi de fichiers via des sites comme Filevert
    • Site web :  essayez de simplifier son contenu, de limiter le nombre de pages et de réduire la taille des médias via des outils comme Tinypng
    • Utilisez un moteur de recherche responsable (EcosiaLiloEcogineEkoru …)

    Si vous souhaitez en apprendre plus sur les pratiques écoresponsables, n’hésitez pas à consulter nos articles sur l’éco-conception des supports de communication ou sur la création d’un site web écoresponsable ou même suivre une formation afin d’être autonome.

    Le contenu RSE des messages de communication

    La RSE s’applique également sur le contenu des messages. On communique de plus en plus sur les réseaux sociaux et via les newsletters. Il faut donc avoir conscience de son impact social et utiliser ces outils de communication avec prudence. Prenez le temps de choisir des contenus et des mots qui auront un impact positif sur votre communauté sans pour autant faire du “greenwashing”. L’heure est à la transparence, l’authenticité et à l’inclusivité ! 

    Montrez à votre communauté que vous êtes responsable. Présentez clairement vos objectifs et vos actions. Ainsi, ils pourront vous suivre dans votre cheminement et verront les résultats de votre engagement (vos efforts comme vos échecs). Cela prouvera que vous agissez vraiment pour devenir plus écoresponsable. Et puis qui sait ? Peut-être que vous allez convaincre d’autres personnes d’appliquer cette démarche. Une chose est sûre, la transparence rime avec confiance. Tout ceci aura un impact positif sur votre image et votre activité. 

    Adopter une démarche RSE : quels sont les avantages ? 

    Vous vous demandez sans doute ce qu’apporte réellement la RSE. Et bien, adopter cette démarche comporte de nombreux bénéfices tels que :  

    • Mobiliser les collaborateurs
    • Toucher et fidéliser de nouveaux clients 
    • Attirer et recruter 
    • Mettre en phase activité et image
    • Anticiper l’évolution réglementaire 
    • Améliorer les risques professionnels 
    • Impacter la réputation et l’image 
    • Économiser par une meilleure gestion des ressources énergétiques
    • Gain de productivité
    Infographie bénéfices de la RSE Responsabilité Sociétale des entreprises éthique ressources objectifs durabilité marché ressources et développement durable

    La RSE est un levier de performance pour l’entreprise aussi bien sur l’aspect environnemental, sociétal, qu’économique. Mettre en place une telle démarche demande certes des efforts, mais cela vous sera bénéfique sur le long terme. C’est un cheminement qui passe par un questionnement sur son activité et la raison d’être de l’entreprise. Dès lors, il faut avant tout définir votre mission et vos valeurs, ce qui permettra de faire prospérer votre activité. Il sera plus simple de communiquer sur votre mission si celle-ci est claire. Vous pourrez déployer ou adapter votre stratégie selon la mission adoptée. Si votre ambition est de participer au développement durable, vous serez peut être amené à modifier votre structure et le fonctionnement de votre entreprise afin que celles-ci soient alignées avec vos valeurs.

    La RSE peut paraître floue aux premiers abords et d’autant plus si on part de zéro. Néanmoins, il est possible d’être accompagné dans ce changement de cap. Chez Colibri Communication, nous avons à cœur d’appliquer une démarche RSE. L’agence est spécialisée en développement durable et RSE – RSO et apporte son expertise aux entreprises, collectivités et associations afin de les accompagner dans la mise en place d’une démarche RSE dans leur activité. 

    Nous proposons des formations pour vous aider à piloter une démarche RSE ou à l’intégrer à votre stratégie d’entreprise. Vous apprendrez à appréhender les enjeux de la RSE et à engager une démarche responsable. 

    L’importance de la stratégie de communication responsable pour un impact positif

    L’importance de la stratégie de communication responsable pour un impact positif

    Qu’est-ce que la stratégie de communication responsable pour un impact positif? 

    La communication responsable prend en compte des enjeux économiques, écologiques et sociétaux. Ainsi, certaines entreprises choisissent d’adopter une communication éco-responsable en veillant à leur impact au travers de l’éco-conception de leurs outils et actions.

    Tous supports de communication, print comme digital, ont un impact sur l’environnement. Il revient alors aux entreprises d’adapter leur stratégie afin d’en limiter les effets. Les développements des technologies font que les sites web, l’utilisation des réseaux sociaux et l’envoi de mails augmentent de façon exponentielle. Voici quelques chiffres pour illustrer l’impact de nos usages :

    Ainsi, toutes les actions et outils utilisés par une entreprise ont un impact réel sur l’environnement. Il devient alors capital de mettre en place une stratégie de communication éco-responsable.

    Pourquoi adopter une stratégie de communication éco-responsable ?

    La crise climatique est devenue l’un des enjeux majeurs de notre société. La prise de conscience écologique s’est accentuée ces dernières années notamment par les mouvements menés par des jeunes comme Greta Thunberg. En septembre 2019, un sondage réalisé par Ipsos mettait en évidence que l’environnement et l’écologie étaient devenus l’une des premières sources de préoccupation des Français. Toutes les générations étant concernées par cette crise, des actions à impact positif doivent être déployées par les Etats, les entreprises et aussi individuellement. 

    Les consommateurs préfèrent d’ailleurs de plus en plus se tourner vers les entreprises éco-responsables. Il est alors nécessaire de positionner la communication afin qu’elle relaie vos engagements et devienne plus durable. Pour cela, il convient de mener des actions de communication démontrant que votre entreprise a bien pris en compte les enjeux environnementaux liés aux impacts de son activité.

    Dans cette optique, vous vous devrez de définir une stratégie qui comportera quatre points clés :

    1. Mesurer l’impact des actions sociétales et environnementales engagées par votre organisation en prenant en compte le cycle de vie de vos produits ou services et pas uniquement leurs usages
    2. Améliorer les impacts environnementaux de vos moyens de communication
    3. Communiquer sur vos engagements à travers vos campagnes afin de construire une image de marque forte et en adéquation avec vos valeurs en faveur de la réduction de la pollution et des gaz à effet de serre
    4. Mettre en place et suivre des indicateurs de performance économiques, écologiques et sociétales
    Stratégie de communication responsable_Développement de site web écoresponsable_Plan de communication_Externaliser votre communication

    Bâtir une stratégie de communication écologique en 4 étapes :

    L’éco-conception de vos outils de communication se fera aussi bien sur des supports imprimés que digitaux. Cette démarche éco-conçue permet de réduire l’impact environnemental de votre stratégie de communication.

    1. Positionner son activité en fonction des besoins

    Construire une stratégie de communication, c’est se poser des questions sur son entreprise et son environnement de façon à identifier les forces et axes d’amélioration de votre communication.

    • Quels sont mes produits / services ?
    • Quels sont les besoins du marché sur mon secteur ?
    • Quelles sont les usages et canaux de distribution éco-responsables ?
    • Comment se positionnent les différentes parties prenantes (collectivités, partenaires, fournisseurs, concurrents…) ?
    • Qu’est-ce que font apparaître les analyses interne et externe ? …

    L’audit de communication

    La première étape consiste à réaliser un audit, véritable état des lieux pour positionner votre organisation. Ensuite, vient l’étape de définition de vos objectifs et d’identification de vos futurs clients. Ce ciblage permettra de répondre au mieux à leurs attentes et d’assurer la réussite de votre stratégie éco-responsable.

    Le plan de communication

    Maintenant que vous avez défini vos objectifs et vos cibles, il est temps de mettre en place le plan de communication avec les axes de communication. Vous venez de définir à qui vous voulez apporter votre aide alors chaque message sera unique selon le type d’audience.  Vous pourrez ensuite choisir les canaux de diffusion et planifier vos moyens de communication à travers le plan de communication. Il est possible de décliner vos campagnes de communication sur différents canaux print ou digitaux qui varieront selon vos objectifs, vos cibles et les messages à diffuser.

    2. Éco-conception des supports de communication papier et numérique responsable

    Si les supports papier reste un pilier de votre stratégie de communication eco-friendly et que vous ne pouvez vous en passer, vous pourrez rester aligner avec vos engagements environnementaux en diminuant la quantité de prospectus, flyers et compensez l’empreinte carbone.

    Vous pouvez également réduire l’impact de vos campagnes papier en diminuant les conséquences écologiques de sa fabrication. Une forêt durablement gérée, renouvelée et située le plus proche possible du destinataire final sera toujours préférable. Ensuite, vérifiez le format d’impression, qui devra être, de préférence, standard pour éviter tout gâchis de papier. 

    Vérifiez également l’origine du papier et privilégiez les pâtes à papier issues de la filière du recyclage. Privilégiez les encres écologiques, c’est-à-dire, végétales ou à base d’eau. Dans tous les cas, choisissez de travailler avec une imprimerie écoresponsable signataire d’une charte environnementale ou bénéficiaire d’un écolabel. Vous pouvez également diminuer la quantité d’encre utilisée en faisant le choix assumé d’un média publicitaire moins consommateur de ressources. 

    Pour une campagne de communication écoresponsable, le premier levier est d’améliorer le ciblage des campagnes publicitaires. Pour cela, étudiez mieux vos futurs clients, ce qui vous permettra non seulement de réduire le nombre de mails et spots publicitaires envoyés, mais aussi de diminuer vos coûts de fonctionnement et d’augmenter vos taux de conversion.

    Sur le plan digital également, vous pouvez diminuer votre impact environnemental grâce aux bonnes pratiques du numérique responsable.

    Envoyer des emails moins carbonés

    Pour envoyer un email à faible empreinte écologique, commencez par réduire son poids en diminuant le nombre d’images, en les compressant, ou en utilisant des formats moins consommateurs en octets. 

    Préférez également le texte simple au texte mis en forme (gras, italique, mots soulignés, etc.). De même, pour les pièces jointes, des liens hypertextes renvoyant vers des plateformes dédiées au stockage des fichiers seront préférables à l’ajout direct du fichier au sein de l’email.

    En outre, mettez régulièrement à jour votre base de données email afin de n’envoyer que la quantité nécessaire.

    Créer un site web écologique

    Ici, le mot-clé est la simplification. Commencez par favoriser des contenus au design simple et non surchargé. Limitez le nombre d’options disponibles et rationalisez les liens en vous limitant uniquement à ceux qui sont vraiment utiles. Limitez le nombre d’images et compressez-les grâce à des outils spécialisés. Limitez l’apparition de scripts et privilégiez un codage simple orienté vers le mobile.

    Pour en apprendre plus, vous pouvez retrouver des articles sur la création de site web éco-responsable sur notre blog. 

    3. Transparence : Communiquer sur ses engagements responsables

    Être transparent sur vos actions éco-responsables améliorera votre e-réputation. Commencez par être fier de vos nouvelles avancées et intégrez-les à votre philosophie d’entreprise. Il faut que votre communication retranscrive votre intention d’une consommation énergétique raisonnée.

    À travers tous les médias web et les médias sociaux, faites preuve d’une communication responsable  : soyez en cohérence avec vos valeurs. Créez des campagnes d’impact minimal sur les réseaux sociaux et affichez toujours les résultats de vos efforts, en encourageant vos prospects à vous suivre. Montrez-leur qu’ils peuvent vous faire confiance en matière de rationalisation des ressources et optimisez votre communication marketing en ce sens :

    • Parlez du nombre d’emails inutiles que vous avez économisés cette année ainsi que du nombre de tonnes de CO2 que cette économie représente.
    • Affichez fièrement votre choix d’un datacenter écoresponsable et local.
    • Montrez les diverses économies en ressources de votre site web, de votre dernière campagne publicitaire tournée localement, etc. 

    En ce qui concerne votre campagne papier, adoptez un design et une identité visuelle en cohérence avec les valeurs que vous cherchez à mettre en avant : papier recyclé, design sobre privilégiant le texte, nombre d’illustrations limitées, couleurs aux teintes monochromes à base d’encre végétale, etc.

    4. Analyser les performances de votre stratégie de communication

    Maintenant que vous avez élaboré votre stratégie, n’oubliez pas d’analyser les retours et résultats de votre communication responsable. Comment faire ? Vous aurez besoin de déterminer des indicateurs clés de performance ou KPI (Key Performance Indicator). Ces données vous permettront d’évaluer l’efficacité des actions de communication, l’empreinte écologique puis sociétale de vos campagnes et l’accomplissement de vos objectifs. C’est aussi un moyen pour voir ce qui ne fonctionne pas et d’améliorer vos prochaines communications.

    Comment récolter ces retours ? Il vous suffit d’analyser votre impact écologique, d’échanger avec vos clients en demandant des retours, au travers de discussions, de sondages ou de questionnaires. Le petit + : Ces échanges permettront de renforcer vos liens avec votre communauté. Ces précieux avis vous permettront aussi attirer de potentiels clients.

    5. Choisir une agence de communication écologique

    La stratégie de communication est essentielle pour votre activité, elle vous permet de gagner en visibilité, développer votre clientèle qui partagent vos valeurs et de partager vos pratiques écologiques.

    Notre agence de communication est actrice de la transition écologique. Ensemble, notre accompagnement vous permettra de faire évoluer et pérenniser votre entreprise et vos projets. Les services que nous proposons sont tous ancrés dans une démarche éco-responsable :

    L’Agence Colibri Communication, spécialisée dans le développement durable et la RSE, vous accompagne dans votre stratégie de communication. Nous sommes à vos côtés tout au long de votre développement en proposant des solutions éco-responsables.

    Les atouts de la formation professionnelle

    Les atouts de la formation professionnelle

    La formation professionnelle présente de nombreux avantages. Elle vous permet aussi bien de développer vos compétences techniques appelées « hard skills » que vos compétences comportementales « soft skills ». En règle générale la formation améliore votre développement professionnel, votre compétitivité et le développement votre entreprise. La formation professionnelle est un investissement durable : les bénéfices sont perçus rapidement, de manière concrète et ont un impact sur le long terme.

    Les bénéfices des formations pour votre entreprise

    Développer son entreprise

    En suivant des formations relatives aux besoins de son métier, on acquiert des compétences qui nous permettent de faire évoluer son entreprise. On peut élaborer un business plan sur la durée et innover en proposant du contenu ou des services nouveaux, qui s’adaptent avec les besoins de ses clients et leur demande. Cela garantie une fidélité de la clientèle, qui sent l’investissement de votre entreprise ainsi que votre détermination à vous actualiser sans cesse.

    Enrichir ses connaissances et gagner en performance

    Les formations permettent logiquement d’acquérir des nouvelles connaissances et compétences, qui vont surtout vous servir personnellement et servir votre entreprise dans sa performance. En étant qualifié, on est plus facilement productif, on est plus réactif et plus rapide dans la gestion globale. Acquérir un bagage de connaissance est essentiel pour se sentir soi-même capable, et pour gagner confiance en soi et son aptitude à exercer son métier correctement.

    Dans les catalogues de formations, vous pouvez aussi bien vous former pour améliorer vos compétences techniques appelées hard skills, mais aussi vos compétences comportementales, ou soft skills. Il vous est donc permis de faire une mise à niveau générale de votre entreprise, mais surtout de choisir les points que vous pensez avoir besoin d’améliorer pour être plus performant. Il y a de quoi satisfaire tous les besoins.

    Être autonome dans la gestion de son entreprise

    Lorsque l’on créé une entreprise, on est sur tous les fronts, car on doit gérer tous les secteurs relatifs à celle-ci. De ce fait, il y a surement des domaines dans lesquels on possède moins de compétences, car notre bagage scolaire et professionnel ne nous a pas permis d’y être confronté. C’est pourquoi la formation est un outil intéressant, qui va vous permettre d’accéder à un contenu dont vous avez besoin mais qui vous était inaccessible auparavant. Cela vous permettra au final d’être totalement autonome sur la gestion de votre entreprise.

    Suivre les évolutions de son secteur d’activité

    Dans une société de la nouveauté, il est important de se tenir à la page des innovations et évolutions dans son domaine d’activité professionnelle, afin que ce que l’on propose ne soit pas vite obsolète. Comme on fait des mises à jour régulièrement sur ses appareils et logiciels, il est nécessaire de « mettre à jour » ses connaissances, pour continuer de s’imposer face aux concurrents.

    Quelles formations choisir pour développer son entreprise ?

    Comme expliqué précédemment, il existe un grand nombre de formations pour les entreprises, aussi bien axées sur les hard skills que sur les soft skills. Si vous souhaitez vous formez sur certains domaines dans le but de faire évoluer et développer votre entreprise, certaines formations paraissent essentielles à intégrer dans votre liste. Si vous souhaitez notamment diriger votre entreprise vers une démarche responsable, il faut vous familiariser avec les méthodes et démarches qui y sont attachées. Voici une sélection de formations qui proposent un contenu pertinent pour le développement d’une entreprise responsable :

    Centre de formation_Formation professionnelle_Saint Malo_Dinard_Rennes_Paris_Prise en charge formation_OPCO_FNE renforcé_Agence de communication Saint-Malo_Agence de communication Rennes_RSE_Responsabilité sociétale des entreprises

    Intégrer la RSE à la stratégie d’entreprise

    La démarche RSE est un point clé dans la démarche responsable d’une entreprise. En effet, bien qu’on pense souvent aux aspects environnementaux, éthiques et énergétiques, l’aspect social et humain prend aussi une part importante de la responsabilité. Pour intégrer cette démarche dans la stratégie de l’entreprise, on va travailler sur le système de reporting, et les formations vous permettrons d’apprendre à auditer la stratégie d’entreprise, mais aussi à co-construire et intégrer la démarche RSE, ainsi qu’à mesurer les indicateurs d’amélioration continue.

    Les formations réseaux sociaux

    Il est inévitable de devoir réfléchir à sa stratégie digitale pour voir son entreprise se développer, car la communication avec la clientèle s’y fait beaucoup plus facilement et rapidement. De plus, la recherche et l’accès à de futurs clients y est favorisée. Vous pouvez donc envisager des formations comme « réussir sa stratégie digitale responsable », qui vous aiguille sur la manière d’étendre sa visibilité sur les réseaux sociaux, sur comment élaborer une stratégie digitale Green IT, acquérir les leviers de conception responsable et maîtriser la valeur ajoutée de votre présence.

    Mais vous pouvez aussi vous diriger vers des formations plus précises, comme celles abordant un réseau social particulier, et son fonctionnement. Ainsi, pour Facebook, il vous est permit d’apprendre à créer et enrichir une page Facebook pro, de développer une communauté et de bâtir une relation de confiance. Pour Instagram, on vous initie à connaître les opportunités pour votre entreprise, identifier et utiliser les fonctionnalités et à optimiser votre présence sur Instagram. La formation relative à Youtube vous aidera à créer et paramétrer votre chaine YouTube, à maîtriser la mise en ligne de vidéo et à appréhender la stratégie podcast, vidéocast. Enfin pour LindekIn, il s’agira surtout de découvrir comment créer sa page entreprise, intégrer le personal branding et développer le social selling.

    Faciliter et déployer l’intelligence collective

    Dans une entreprise où l’on veut placer l’humain et le relationnel au centre des choix, il semble capital d’apprendre à gérer le collectif. Vous pouvez par conséquent choisir de vous former sur l’intelligence collective, qui va favoriser l’harmonie et la coopération de toutes les parties prenantes de votre entreprise. Dans cette formation, on travail à développer les synergies grâce aux méthodes agiles, à co-créer un levier puissant et collaboratif et à placer l’humain et les relations au cœur de l’organisation.

    Ecoconception d’un site web avec WordPress

    Le site web est un outil indispensable pour réussir à développer son business. Lorsque l’on choisit d’intégrer une démarche responsable dans celui-ci, il faut aussi penser à revoir la manière dont on communique sur le digital, notamment les déchets que cela génère. En optimisant son site web de manière plus écoresponsable, on gagne en crédibilité auprès de la clientèle et des concurrents, et l’on montre que l’on possède les connaissances nécessaires aux changements que l’on revendique. Vous pourrez ainsi apprendre à concevoir un site web en autonomie, les fondamentaux de WordPress et l’optimisation et référencement naturel SEO.

    Quelles prises en charge possible pour les formations ?

    Afin d’aider les entreprises à se former sans se ruiner et surtout permettre à n’importe quel business d’accéder au contenu, sans conditions, plusieurs systèmes d’aides sont mis en place. Voici un petit guide pour vous éclairer sur les disponibilités.

    Formation_Formation éco responsable_Centre de formation_Formation professionnelle_Saint Malo_Rennes_Dinard_evolution professionnelle_Reconversion professionnelle_learning_formation à distance_Formation prise en charge OPCO_CPF

    Les OPCO

    Les OPCO, ou opérateurs de compétences « ont pour missions de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation. » . Chaque opérateur est rattaché à une branche, un domaine professionnel. Il vous faut donc vous renseigner sur lequel est compétent pour le vôtre. Un fois rattaché à cet opérateur, il vous sera plus facile d’accéder à des formations et de bénéficier d’une aide pour la financer. Pour chaque formation qui souhaiterez effectuer, il faudra faire une demande auprès de l’opérateur et attendre la validation ou non pour un remboursement partiel ou total.

    Le FNE Formation renforcée

    Cette aide de l’état mise en place à la suite de la crise du Covid-19 permet à toutes les entreprises impactées par la crise sanitaire de développer des compétences. Toutes les formations sont concernées par cette aide, tant qu’elles sont dans un parcours de formation structuré. Selon la taille de votre entreprise ainsi que sa situation, l’aide permet de rembourser 40 à 100% des coûts de la formation. Renseignez-vous auprès des organismes de formations ou sur le site du gouvernement.