Réussir l’écoconception de son site web

    Réussir l’écoconception de son site web

    Vous êtes sur le point de créer le site Internet de votre entreprise ou de votre collectivité. Cependant, une question vous taraude et vous empêche de sauter le pas : comment créer un site web écologique ?

    Le digital fait partie intégrante de la stratégie pour booster votre visibilité. Il n’est pas envisageable d’espérer se passer d’un site web. Mais où l’on ne peut pas non plus fermer les yeux c’est sur les impacts environnementaux du numérique ! Alors que l’écologie est au cœur des préoccupations de notre société et de notre Gouvernement, les sites web, eux, passent souvent à la trappe lorsque nous cherchons les domaines sur lesquels nous pourrions agir pour adopter un comportement numérique responsable.

    Dans cet article, nous vous aidons à comprendre la loi REEN promulguée le 15 novembre 2021, visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France. Le but est de tenir compte de ce texte de loi dans vos démarches afin de construire un site web durable, c’est-à-dire moins polluant et moins énergivore.

    Formation professionnelle_ecoconception de support de communication_concevoir des supports de communication écoresponsables_Site web écoresponsable_numérique responsable

    Sommaire :

    Qu’est-ce que le numérique responsable ?  

    La loi REEN pour réduire l’empreinte environnementale du numérique

    Les impacts environnementaux du numérique en quelques chiffres

    Réussir l’écoconception de son site web : 5 points essentiels

    • Choisir un hébergement écoresponsable
    • Créer un site responsive
    • Compresser les contenus visuels et audiovisuels
    • Privilégier un codage sobre et efficace
    • Ne pas laisser les contenus s’accumuler

    Bien s’entourer : faire appel à Colibri Communication

    Qu’est-ce que le numérique responsable ?

    Le numérique responsable est une approche qui permet de développer un site Internet avec une empreinte écologique moindre, tout en étant optimisé pour le web tant au niveau du contenu que de la performance.

    Le but n’est pas de vous mettre des bâtons dans les roues, mais bien de faire du numérique responsable votre meilleur atout !

    Opter pour l’écoconception web participe à la Responsabilité Sociétale des Entreprises. En effet, vous faites partie des acteurs majeurs de la transition numérique écologique. Alors, développer un site web durable et transparent, c’est vous engager à penser sa création afin qu’il profite à votre entreprise, tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources.

    La loi REEN pour réduire l’empreinte environnementale du numérique

    Tandis qu’en 2019, le numérique était responsable de 2 % des émissions de gaz à effet de serre, (selon le Rapport d’Information sur l’empreinte environnementale numérique) on estime qu’il pourrait atteindre les 7 % d’ici 2040, soit un pourcentage supérieur à celui émis par le transport aérien qui s’élève actuellement à 4,7 %.

    C’est pour lutter contre cette croissance aussi exponentielle que dangereuse que la loi promulguée le 15 novembre 2021 « vise à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France ».

    Loin d’être une option, l’écoconception web est désormais un véritable enjeu à prendre en compte sans plus tarder pour participer à la transition numérique écologique.

    Les impacts environnementaux du numérique en quelques chiffres

    Le collectif Green-IT mesure l’ampleur des dégâts causés par l’utilisation abusive du numérique et nous partage des chiffres alarmants.

    En 2019, dans le monde, la fabrication et l’utilisation du numérique polluait autant que 180 millions de véhicules.

    La fabrication des équipements est responsable, à elle seule, de 59 % à 84 % de l’empreinte écologique du digital.

    Agence digitale rennes_agence web saint malo_Site web_ site internet_numérique responsable_éco-conception web_ éco responsable_Agence de communication à Saint Méloir des Ondes_Agence de communication Saint-Malo_site web responsive

    Réussir l’écoconception de son site web : 5 points essentiels

    Notre but n’est pas de vous accabler, mais bien de vous accompagner dès lors que vous prenez l’initiative de lutter contre ce désastre écologique. Colibri communication comme Green-IT vous recommande de « réduire les besoins des services numériques via leur écoconception ».

    Mais concrètement, comment s’y prendre ?

    Développer un site web sans aucune compétence n’est pas envisageable. Alors, avant de vous lancer, nous vous recommandons fortement de vous former. Afin de répondre à vos besoins, Colibri Communication vous propose un catalogue de formations professionnelles pour vous apprendre à développer votre entreprise écoresponsable et à intégrer la Responsabilité Sociétale des Entreprises, un sujet qu’il est important de maîtriser dès lors que vous vous engagez dans une démarche durable.

    En attendant le début de votre formation, voici sans plus attendre 5 points à prendre en compte pour créer un site web à faible impact environnemental :

    1. Choisir un hébergement éco-responsable

    Favoriser le circuit cours et les produit locaux, ça marche aussi sur Internet !

    Alors, lorsque vous choisissez l’hébergeur de votre site, assurez-vous qu’il est localisé en France ou en Europe. Nous avons trop tendance à penser que le numérique ne pollue pas, simplement car il est majoritairement dématérialisé. Pourtant, les centres de données (aussi appelés « datacenters ») sont bel et bien essentiels à la maintenance de votre site.

    Comme mentionné dans l’article 25 du texte de loi, il est impératif de « promouvoir des centres de données et des réseaux moins énergivores ». Il est donc crucial de vous assurer que ces derniers sont alimentés par des énergies renouvelables afin de réduire leur empreinte environnementale.

    La loi REEN prévoit également « la récupération de chaleur des centres de données dans les plans climat-air-énergie (PCAET) élaborés par les EPCI » ainsi que « l’élaboration de stratégies numériques durables par les collectivités ».

    Pour la dimension sociétale, privilégiez un service client disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et par téléphone qui pourra vous aider en cas d’urgence.

    2. Créer un site responsive

    Que l’on souhaite construire un site web durable ou non, ce paramètre est crucial. Si vos pages ne s’affichent pas sur tous types d’écrans ou émettent plus de 5 secondes à charger, il y a de fortes chances que les internautes ferment l’onglet et n’y retournent plus. Or, l’expérience utilisateur n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui, car des dizaines de sites sont disponibles et prêts à prendre votre place.

    3. Compresser les contenus visuels et audiovisuels

    Pour le bien de vos affaires et de la planète, veillez à ne pas surcharger votre site et à adopter la politique du « simple et efficace ».

    La tendance minimaliste est de plus en plus appréciée, et elle vous veut du bien ! Éviter les fonctionnalités gadgets vous permet de réduire la consommation d’énergie de votre site Internet jusqu’à 45 %.

    Pour y parvenir, la compression gzip est votre meilleure alliée. Il vous suffit de l’activer afin de voir le temps de chargement de votre site baisser, parfois de manière spectaculaire.

    Compresser les images et faire en sorte que la qualité des vidéos s’adapte aux appareils rend votre site plus performant tout en offrant un contenu de qualité et en réduisant votre empreinte carbone.

    La rédaction web est également un point crucial à ne pas négliger. Réussir la qualité de contenu de votre site web écoresponsable vous permettra d’améliorer le référencement naturel (SEO). Offrez à votre site web la visibilité qu’il mérite !

    4. Minimiser les code : privilégier la sobriété numérique

    Chaque caractère compte, car chacun représente 1 octet. Plus l’expérience utilisateur est simple, plus le nombre de requête est réduit. En effet, lorsqu’un internaute navigue sur une page de votre site Internet, une requête HTTP ou  HTTPS est automatiquement envoyée au serveur web.

    Si vous avez déjà un site, il y a fort à parier que le nombre de caractères présents et donc la rédaction web puisse être revu à la baisse. Vous l’aurez compris, la clef d’un site web durable n’est autre que la simplicité !

    5. Ne pas laisser les contenus s’accumuler : faire le tri!

    Votre site doit évoluer en même temps que votre entreprise. C’est pourquoi au moins deux fois par an, il est important de prendre le temps de faire le ménage et de retirer les contenus qui ne sont plus à jour.

    S’il est primordial de proposer de la valeur ajoutée à votre audience, éviter à vos lecteurs de se perdre parmi vos centaines d’articles datés l’est tout autant ! N’oubliez jamais que le trop est l’ennemi du bien. La surinformation disponible sur Internet fait fuir plus qu’elle n’inspire confiance, alors évitez l’accumulation de données.

    Ce point rejoint la question des centres de données : ne pas surcharger votre site participe à limiter leur consommation d’énergie.

    Bien s’entourer : faire appel à Colibri Communication

    Chez Colibri Communication, nous nous engageons à sensibiliser les utilisateurs du numérique à son impact environnemental. C’est pourquoi nous souhaitons vous aider à conjuguer réussite professionnelle et comportement écologiquement responsable

    Écoconception de votre site, rédaction de contenu optimisé pour le web et stratégie de communication font partie des services que nous vous proposons pour un accompagnement aussi complet qu’efficace.

    Alors,contactez-nous dès maintenant pour accomplir vos projets en accord avec vos valeurs et avec la loi REEN.

    Nous sommes ravis de travailler avec vous et de participer au développement de votre activité.

    L’éco-conception d’un site web

    L’éco-conception d’un site web

    Pour réduire l’empreinte écologique et environnemental, il est possible de concevoir des sites web moins énergivores et tout aussi performant grâce aux principes de l’éco-conception web.

    L’urgence climatique, la transition écologique nous amène à être acteur de nos façons de lancer une marque, d’imprimer, de co-créer des sites web ou encore de créer des applications.

    Colibri communication repense la communication globale et travaille sur l’éco-conception des sites web et applications, moins énergivores, porteuses de sens et plus respectueuses de l’environnement.

    En effet, chaque jour les français utilisent smartphone, ordinateur, tablette, console de jeux, GPS… pour acheter, communiquer, partager… Mais peut-on réduire l’impact du numérique sur notre environnement ? Est-ce que les entreprises peuvent intégrer une conception responsable des outils numériques ?

    Et oui, nous avons le choix d’être acteur de toutes nos pratiques et même celles du numérique. Au sein de l’agence de communication Colibri communication près de Saint-Malo, nous proposons la sobriété numérique et le respect des principes de développement durable et d’environnement dans l’éco-conception d’un site web. Et nous alons vous donner des clés de compréhension pour envisager le meilleur avenir et élargir le champ des possibles !

    Les 3 principaux avantages de l’éco-conception d’un site web pour une entreprise

    1. L’économie financière

    L’éco-conception d’un site web a tendance à faire réaliser des économies à l’entreprise. En prenant le temps d’optimiser la stratégie digitale avec une réflexion approfondie en amont. Notamment en axant le site web sur les besoins des clients également appellé UX Design. Tout en permettant à vos clients de consulter votre site web sur tout support également appellé Responsive Design.

    De plus, en réduisant le nombre d’applications, vous augmentez la qualité et la pertinance de votre site web. Les sites internet conçus de manière sobre et responsable ont une durée de vie supérieure. Ce qui se traduit par une économie financière pour l’entreprise.

    2. Limiter l’impact sur l’environnement

    Aujourd’hui le numérique représente entre 3 et 5% des émissions de CO² dans le monde.

    Pour réduire l’impact environnemental du numérique, l’agence de communication éco-responsable Colibri communication vous invite à allonger la durée de vie du matériel digital ou à lui donner une seconde vie.

    En réduisant le phénomène d’obsolescence programmée, nous avons également le pouvoir de réduire l’extraction des minerais en Afrique ou en Chine et donc de limiter la consommations de ressources naturelles.

    3. L’innovation technologique

    Nous vivons dans un monde où tout s’accélère. Créer de manière responsable est un véritable levier d’innovation. Opter pour des solutions digitales sobres, efficicaces et consommant moins de ressources permet de garantir une expérience utilisateur optimisée. Cette démarche d’amélioration continue apporte une vision globale et innovante sur son marché et ses produits et permet d’envisager de nouvelles perspectives de partenariats avec ses clients et ses fournisseurs, et ouvre la voie vers de nouveaux modèles économiques respectueux de l’homme et l’environnement.

    Les 5 étapes pour faire converger numérique et écologie

    1. Choisir un hébergement vert

    Le choix d’un hébergement local favorise la démarche développement durable et permet de développer de nouvelles initiatives à l’échelle du territoire et de dynamiser l’économie locale. Favorisez, si possible, un hébergeur qui alimente ses serveurs avec des énergies vertes et renouvelables. 

    2. Opter pour une technologie économe

    Il s’agit de proposer un site éco-conçu aussi écologique que performant pour les utilisateurs. Il convient de sélectionner une technologie économe mais à la fois adaptée aux besoinsUn site réalisé avec un gestionnaire de contenu (CMS) comme WordPress est intéressant et nous vous invitons à limiter le nombre de fonctionnalités et d’options potentiellement. 

    3. Éco-concevoir un site sobre et responsive

    Pour alléger le site internet, il est possible d’agir sur le graphisme et l’ergonomie. Un site web éco-conçu est un site sobre au design épuré. Là aussi il s’agit de respecter les besoins et les contraintes tout en supprimant le superflu. Un site écologique est également responsive : l’affichage s’adapte au support utilisé (ordinateur, tablette, smartphone). Pas seulement pour le confort de l’utilisateur, mais aussi pour afficher des contenus plus légers en fonction des appareils

    4. Supprimer les fonctionnalités inutiles

    Le développement d’un site web joue sur sa consommation d’énergie : 45% des fonctionnalités demandées ne sont jamais utilisées. Aussi, Colibri communication vous conseille de supprimer toutes les fonctions inutiles. Si des fonctionnalités sont déjà créées, vous pouvez réfléchir à des alternatives et à la possibilité de les supprimer. Alléger le développement permet aussi d’optimiser le recours aux moyens humains qui sont eux aussi énergivores. 

    5. Avantager des contenus légers

    Il est important de privilégier des textes courts et concis, en découpant éventuellement les articles trop longs en plusieurs parties pour alléger les pages. En conclusion, respecter les principes de l’écriture web, qui ne servent pas uniquement au référencement. 
    Les contenus media doivent également être optimisés sans pour autant perdre leur qualité. Pour cela compressez les images en effectuant un enregistrement « pour le web » (possible sur Photoshop par exemple). Et autre conseil, qui dit site web écologique ne dit pas forcément supression des vidéos. Colibri communication vous conseille simplement de les héberger ailleurs ou de privilégier des vidéos plus légères.

    Formation professionnelle_ecoconception de support de communication_concevoir des supports de communication écoresponsables_Site web écoresponsable_numérique responsable