RSE et communication responsable

    RSE et communication responsable

    Qu’est-ce que la RSE ? 

    Développement durable et RSE sont étroitement liés. Adopter une démarche RSE permet de participer activement au développement durable. Le développement durable a pour objectif d’être économiquement viable, socialement équitable et d’avoir un environnement respecté.

    La RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durableMettre en place une démarche RSE, c’est chercher à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. 

    Les trois piliers du développement durable sont :

    • L’économie : développer l’efficacité économique et favoriser des modes de production et de consommation durables
    • L’environnement : valoriser les ressources naturelles et préserver la planète sur le long terme
    • Le sociétal : Satisfaire les besoins humains et favoriser l’équité sociale

    Qui est concerné par la RSE ? 

    Toutes les entreprises, peu importe leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité sont concernés par les impacts environnementaux et le développement durable. Il revient à chacun de choisir d’appliquer cette démarche selon ses valeurs et ses convictions. Au sein de notre agence de communication basée près de Saint-Malo, nous accompagnons de nombreux acteurs publics et privés à déployer leur démarche et à communiquer sur leurs impacts positifs. Choisir Colibri Communication, c’est choisir porter des valeurs écoresponsables et faire incarner ce nouveau paradigme.

    En France depuis 2011, la loi Grenelle 2, le rapport RSE, également appelé reporting extra-financier, est obligatoire pour les entreprises cotées en bourse, avec un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros ou une masse salariale supérieure à 500 employés.

    Comment une agence de communication applique une démarche RSE ? 

    L’Ademe, l’agence de la Transition écologique, affirme que la communication responsable repose sur trois piliers :

    • L’éco-conception des supports de communication (limiter sa consommation d’énergie, réduire les emballages, produire moins de déchets, préférer les circuits courts pour réduire les transports)
    • Le contenu des messages pour une prise de parole plus éthique en évitant le greenwashing (sincérité, transparence, partager des principes écoresponsables). Il faut cependant veiller à ne pas tromper le destinataire et à lui fournir  des informations claires et vérifiables.
    • La gouvernance : impliquer les parties prenantes dans la communication responsable (collaborateurs, consommateurs, fournisseurs…).

    L’éco-conception des supports

    La communication responsable est le reflet des engagements d’une entreprise. Dès lors, il est important de s’interroger sur l’impact environnemental et social de ses actions et de ses outils de communication. Une entreprise peut par exemple opter pour des matériaux à l’empreinte écologique faible (encres, papiers) ou choisir de collaborer avec des imprimeurs locaux. 

    La communication responsable s’applique également au digital. Pour être plus éco-responsable dans sa communication, il faut aussi penser à limiter la pollution numérique (et pas seulement matérielle). Selon l’Ademe, la pollution numérique représenterait 2,5% des émissions de CO2 en FranceIl existe une multitude de pratiques responsables qui vous aideront dans votre chemin vers la RSE. Si cela demande des efforts au début, ces gestes deviendront rapidement des réflexes appliqués au quotidien par votre entreprise. 

    • Mails : Supprimez les messages inutiles et privilégiez l’envoi de fichiers via des sites comme Filevert
    • Site web :  essayez de simplifier son contenu, de limiter le nombre de pages et de réduire la taille des médias via des outils comme Tinypng
    • Utilisez un moteur de recherche responsable (EcosiaLiloEcogineEkoru …)

    Si vous souhaitez en apprendre plus sur les pratiques écoresponsables, n’hésitez pas à consulter nos articles sur l’éco-conception des supports de communication ou sur la création d’un site web écoresponsable ou même suivre une formation afin d’être autonome.

    Le contenu RSE des messages de communication

    La RSE s’applique également sur le contenu des messages. On communique de plus en plus sur les réseaux sociaux et via les newsletters. Il faut donc avoir conscience de son impact social et utiliser ces outils de communication avec prudence. Prenez le temps de choisir des contenus et des mots qui auront un impact positif sur votre communauté sans pour autant faire du “greenwashing”. L’heure est à la transparence, l’authenticité et à l’inclusivité ! 

    Montrez à votre communauté que vous êtes responsable. Présentez clairement vos objectifs et vos actions. Ainsi, ils pourront vous suivre dans votre cheminement et verront les résultats de votre engagement (vos efforts comme vos échecs). Cela prouvera que vous agissez vraiment pour devenir plus écoresponsable. Et puis qui sait ? Peut-être que vous allez convaincre d’autres personnes d’appliquer cette démarche. Une chose est sûre, la transparence rime avec confiance. Tout ceci aura un impact positif sur votre image et votre activité. 

    Adopter une démarche RSE : quels sont les avantages ? 

    Vous vous demandez sans doute ce qu’apporte réellement la RSE. Et bien, adopter cette démarche comporte de nombreux bénéfices tels que :  

    • Mobiliser les collaborateurs
    • Toucher et fidéliser de nouveaux clients 
    • Attirer et recruter 
    • Mettre en phase activité et image
    • Anticiper l’évolution réglementaire 
    • Améliorer les risques professionnels 
    • Impacter la réputation et l’image 
    • Économiser par une meilleure gestion des ressources énergétiques
    • Gain de productivité
    Infographie bénéfices de la RSE Responsabilité Sociétale des entreprises éthique ressources objectifs durabilité marché ressources et développement durable

    La RSE est un levier de performance pour l’entreprise aussi bien sur l’aspect environnemental, sociétal, qu’économique. Mettre en place une telle démarche demande certes des efforts, mais cela vous sera bénéfique sur le long terme. C’est un cheminement qui passe par un questionnement sur son activité et la raison d’être de l’entreprise. Dès lors, il faut avant tout définir votre mission et vos valeurs, ce qui permettra de faire prospérer votre activité. Il sera plus simple de communiquer sur votre mission si celle-ci est claire. Vous pourrez déployer ou adapter votre stratégie selon la mission adoptée. Si votre ambition est de participer au développement durable, vous serez peut être amené à modifier votre structure et le fonctionnement de votre entreprise afin que celles-ci soient alignées avec vos valeurs.

    La RSE peut paraître floue aux premiers abords et d’autant plus si on part de zéro. Néanmoins, il est possible d’être accompagné dans ce changement de cap. Chez Colibri Communication, nous avons à cœur d’appliquer une démarche RSE. L’agence est spécialisée en développement durable et RSE – RSO et apporte son expertise aux entreprises, collectivités et associations afin de les accompagner dans la mise en place d’une démarche RSE dans leur activité. 

    Nous proposons des formations pour vous aider à piloter une démarche RSE ou à l’intégrer à votre stratégie d’entreprise. Vous apprendrez à appréhender les enjeux de la RSE et à engager une démarche responsable. 

    4 Règles d’Or pour faire vivre son site web éco-responsable

    4 Règles d’Or pour faire vivre son site web éco-responsable

    Comment faire vivre son site web éco-responsable ? 

    Avoir un site web éco-responsable c’est bien, le faire vivre c’est mieux. Pour répondre aux besoins des internautes, les fidéliser et aussi améliorer votre référencement, il convient de mettre à jour régulièrement le contenu de son site web.

    Et oui, une fois votre site web mise en ligne, l’aventure ne fait que commencer ! Pour continuer à être présent sur les moteurs de recherches et aux yeux de vos clients vous devez trouver de nouveaux contenus à publier dans la durée. Des contenus que vous pourrez partager sur les réseaux sociaux.

    Pour booster votre SEO (référencement naturel), voici 4 règles d’Or de community manager à garder précieusement :

    N°1 : STratégie de l’inbound responsable

    La relation avec vos prospects et vos clients est à construire sur la durée. Véritablement, en se concentrant sur les besoins essentiels de votre communauté. Et pour cela, il faut se mettre à la place de l’autre, se fondre dans son quotidien et les accompagner au jour le jour pour anticiper leurs questions et leur fournir des réponses.

    Autrement dit, un plan d’inbound responsable suppose qu’on prévoit de s’adapter continuellement pour documenter, outiller, éclairer nos cibles. Vertueusement, généreusement, dans une logique de don. Il est là le message : DONNEZ DU SENS, partagez vos connaissances et votre expertise pour leur faciliter la vie ! S’écarter du « je » pour devenir  » nous » : une communauté.

    N°2 : Un contenu de qualité

    Vous pouvez publier de veilles actualités mais une bonne centaine d’autres sites auront la même idée. Pour gagner en efficacité et de façon durable, investissez dans des dossiers de fond qui feront la différence. C’est un effort à consentir car vous serez vite assis sur une mine d’or pour capter du trafic qualifiée et des liens entrants. Et ça, ce sont autant de signaux qui plaise à notre « ami » Google.

    Mieux vaut un contenu avec des références enrichies au fil du temps sur votre cœur d’activité qu’une course à l’actualité. Investissez dans du contenu à forte valeur ajoutée.  Chaque entreprise a donc la possibilité de devenir un média à part entière sur internet. Écrire, produire du contenu, oui mais pas n’importe comment. Michèle Meillac de Colibri communication vous conseille « Laissez parler votre personnalité, on vient pour vous, pour votre esprit car vous êtes unique. Jouez la proximité et soyez VRAI(E). »

    N°3 : Un contenu varié et équilibré

    Michèle Meillac de Colibri communication distingue 4 types de contenus :

    1.  Contenu relationnel : des études de cas, des témoignages, des avis d’expert, de l’HUMAIN quoi !
    2.  Contenu aspirationnel : des vidéos, des guides, des articles sur l’expérience utilisateurs autour de la marque …
    3.  Contenu transactionnel : des glossaires, foire aux questions (F.A.Q.)…
    4.  Contenu d’acquisition : concours, mooc (cours) en ligne, conférence filmée…

    C’est la variété et l’équilibre des contenus qui vous offrira la possibilité de mettre régulièrement votre site à jour avec de nouvelles publications. L’astuce ? ne jamais poster deux contenus d’un même type de suite !

    N°4 : Un calendrier éditorial

    L’outil pour tenir le rythme et surtout ne pas le perdre est le calendrier éditorial. Un calendrier sur lequel vous planifier le type de contenu à mettre en ligne avec les sujets que vous devrez traiter. Pensez à le mettre à jour et à le suivre scrupuleusement pour faire vivre votre site.

    + Plus d’informations découvrez les formations professionnelles digitales (programme sur-mesure sur demande) en présentiel ou à distance contactez l’agence Colibri communication.